Comment inspecter votre toit en trois étapes faciles?

Tout propriétaire se doit d'apprendre à inspecter son toit en toute sécurité. Une inspection du toit faite à intervalles réguliers peut aider à identifier les zones problématiques afin de faire les réparations nécessaires avant qu'elles ne deviennent trop dispendieuses.

Comment inspecter votre toit en trois étapes faciles?

S’il peut être tentant d'inspecter son toit sans faire appel à une aide professionnelle, l'opération mène quasiment toujours au désastre. Un couvreur professionnel utilise non seulement les tout derniers équipements de sécurité disponibles, mais est également formé pour repérer les zones problématiques telles que l'isolation, le drainage et les problèmes structurels.

Pour vous assurer que votre toit reste en excellent état, vous devez l'inspecter deux fois par an. De plus, un toit doit être vérifié immédiatement après de graves intempéries. La neige, la neige fondue et le vent pourraient occasionner de graves dommages.

Vérifiez les gouttières

Sauf si un toit est constitué de bardeaux d'asphalte, il est important de vérifier les gouttières pour repérer les morceaux de bardeaux qui peuvent s'être brisés. Les bordeaux d'asphalte sont non seulement les matériaux de toiture les moins chers, ils demandent aussi moins de maintenance. Par contre, les bardeaux d'asphalte ne sont pas recommandés dans les régions sujettes à des changements constants de conditions météorologiques.

Par temps peu clément, comme des chutes de neige lourde et des averses, les bardeaux risquent de pourrir et de se détériorer. De plus, les gouttières sont souvent encombrées de feuilles, de saletés et autres débris qui peuvent provoquer de graves problèmes de fuite d’eau et d'endommagement de la toiture. Les gouttières doivent être examinées et nettoyées deux fois par an.

Repérez la pourriture sèche

Les toits fabriqués en bardeaux de bois ou de fente doivent être inspectés à intervalles réguliers afin de repérer toute présence de pourriture ou de déformation. Les propriétaires doivent vérifier la présence éventuelle de pourriture sèche au moins deux fois par an. Toutefois, à la suite d'un gros orage, le toit doit être inspecté plus souvent. Les bardeaux pourris ou déformés doivent être remplacés immédiatement.

Examinez les solins

Les solins sont des morceaux de métal qui couvrent les zones du toit que les bardeaux ne peuvent pas atteindre le long des conduits de ventilation, des cheminées et des lucarnes, par exemple. Repérez les dommages visibles comme les bosses ou les fissures dans le métal. Si le problème n'est pas correctement réparé, il peut mener à des fuites intérieures à partir des zones ne disposant pas d'une étanchéité correcte près des fenêtres ou autres ouvertures dans la maison.

Étant donné que le coût moyen de remplacement d'un toit se situe entre 2000$ et 12 000$, selon la taille de la maison, il est toujours préférable de réparer plutôt que de remplacer. Si vous préférez vous fier à un inspecteur de toiture, choisissez-en un qui possède de nombreuses années d'expérience dans ce domaine. Demandez l’avis de clients existants et vérifiez si ce couvreur est agréé, possède une licence et est assuré pour travailler dans votre quartier.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu