Comment le sommeil peut affecter votre appétit

Pour la plupart des adultes, une nuit de sommeil complète dure huit heures. Certains d'entre nous se contentent très bien de sept heures, mais en dessous de ce cap, nous nous privons de ce sommeil dont nous avons besoin pour la régénération mentale et physique.Dormons-nous autant que nous le devrions? Généralement, non. Lisez ce qui suit pour en apprendre davantage.

Comment le sommeil peut affecter votre appétit

1. Le saviez-vous ?

Il y a dix ans, au moins 38 % d'entre nous dormaient huit heures par nuit, selon un sondage. Il y a cinq ans, ce nombre avait chuté à 30 %. Il y a deux ans il était tombé à 26 %, et il continue de chuter encore aujourd'hui.

 2. Le sommeil et le poids

Bien dormir permet non seulement de stabiliser la glycémie, mais vous aide à gérer votre poids. Quand vous ne dormez pas assez, l'envie de manger de mauvais aliments peut devenir incontrôlable. Non seulement les soirées devant la télé vont de pair avec le grignotage, mais la privation de sommeil peut réellement modifier la chimie de votre corps de façon à vous donner encore plus faim.

Dans une étude récente où on n’accordait à des hommes que peu de sommeil pendant une semaine, les scientifiques ont découvert que les niveaux de l'hormone leptine stimulant l'appétit augmentaient proportionnellement au manque de sommeil des cobayes. Les hommes ont commencé à vouloir des aliments riches en glucides, comme des bonbons, des biscuits, de chips et des pâtes. Les femmes qui dormaient cinq heures par nuit étaient 32 % plus susceptibles de prendre 30 livres ou plus en vieillissant que les femmes qui dormaient sept heures ou plus.

3. Quoi faire ?

Mais vous pouvez inverser cette tendance. Dans une étude, 32 étudiants universitaires ont tenu un journal en notant leurs heures de sommeil et leur consommation d’aliments pendant trois semaines.

  • La première semaine, les étudiants s'en sont tenus à leurs horaires habituels de sommeil et à une alimentation normale.
  • La deuxième semaine, on a demandé aux étudiants de dormir deux heures de plus par nuit. La troisième semaine, les étudiants sont revenus à la normale. Résultat: lorsqu’ils dormaient deux heures de plus par nuit, ils mangeaient près de 300 calories de moins par jour!

Comme ces directives le montrent, se reposer suffisamment est essentiel, et ne pas le faire peut contribuer au gain de poids et à d'autres problèmes de santé.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu