Conseils pour garder votre cheminée propre et sécuritaire

C’est la créosote, un résidu de la combustion du bois, qui est à l’origine des feux de cheminée. Les flammes d'un feu de créosote sont très chaudes et les étincelles qui jaillissent de la cheminée peuvent déclencher l'incendie de votre maison. Voici quelques conseils de prévention fort pratiques.

Conseils pour garder votre cheminée propre et sécuritaire

1. Comment éviter les feux de cheminée

  • Faites régulièrement nettoyer votre cheminée par un ramoneur professionnel.
  • Nettoyer les cheminées est un travail difficile et dangereux qui nécessite des brosses et des équipements spécialisés.
  • Ramassez les cendres du foyer dès qu'elles commencent à s'accumuler.
  • Déposez les cendres dans un contenant métallique avec un couvercle hermétique, jamais dans un sac de papier.
  • Entreposez les cendres, jusqu'au moment d'en disposer, loin de tous matériaux combustibles.
  • La fréquence de nettoyage de la cheminée dépend de la fréquence d'utilisation du foyer.
  • Faire inspecter votre cheminée  à toutes les années.

2. Comment inspecter vous-même une cheminée

  • Avec une échelle, montez sur le toit. La prudence est de mise!
  • Sur le toit,  enlevez le pare-étincelles ou le chapiteau de la cheminée.
  • À l'aide d'une puissante lampe de poche, vérifiez les ouvertures de la cheminée.
  • Recherchez tous les obstacles qui pourraient obstruer la cheminée comme des nids d'oiseaux.
  • Vérifiez l'étendue de l'accumulation de la créosote. La créosote est noire ou brune et ressemble à une coulée de goudron durcie et brillante.
  • Vous trouverez les plus fortes concentrations de créosote principalement dans le tiers supérieur de la cheminée.

Foyer au gaz

  • Même si le gaz brûle plus proprement que le bois, un foyer au gaz doit être inspecté régulièrement.
  • Vérifiez si la ventilation est adéquate pour que les fumées et que les gaz toxiques de monoxyde de carbone soient évacués hors de la maison.

3. Recherchez les indices d'un feu de cheminée passé

Il arrive assez souvent que surviennent des feux de cheminée sans que personne ne s'en rende compte. Bien que mineurs, ces petits incendies peuvent affaiblir le mortier, fissurer le revêtement de la cheminée ou en affecter sérieusement la doublure.

Lorsque vous inspectez votre cheminée, recherchez les signes suivants:

  • Accumulation de créosote gonflée avec des stries multicolores.
  • Métal tordu du clapet ou de la chambre à fumée.
  • Tuiles de cheminée fissurées ou manquantes.
  • Flocons de créosote sur le toit.
  • Fissures dans la maçonnerie extérieure.

4. Inspectez l'extérieur de la cheminée

  • Inspectez l'extérieur de votre cheminée pour vous assurer qu'il n'y a pas de fissures qui permettraient à l'eau de s'infiltrer.
  • Dans les régions très froides, les brusques changements de température peuvent effriter le mortier de la cheminée à cause de l'eau infiltrée dans les fissure qui gèle et qui dégèle.

5. Pour trouver un ramoneur

  • Consultez les Pages Jaunes.
  • Assurez-vous que la compagnie que vous choisissez possède une assurance responsabilité d'entreprise en cas d'accidents.

6. Pour réduire l'accumulation de créosote

  • Brûlez uniquement du bois sec pendant six mois à un an.
  • Le bois fraîchement coupé est plus humide que le bois sec et produit plus de fumée.
  • Les feuillus, comme l'érable, brûlent plus lentement, avec une flamme constante alors que les résineux comme l'épinette, accélèrent l'accumulation de créosote.
  • Ne brûlez jamais de bois peint ou traité chimiquement.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu