Comment réduire vos voisins bruyants au silence

Si vos voisins sont trop bruyants, ne paniquez pas.  Il existe différentes mesures à entreprendre pour retrouver un niveau de bruit acceptable et ainsi profiter du silence.

Comment réduire vos voisins bruyants au silence

Vos voisins ont beau être sympathiques, le bruit excessif qu'ils font peut vous pourrir la vie. Des voisins bruyants peuvent vous réveiller quand vous essayez de dormir, interférer avec votre capacité à socialiser et vous amener à redouter de passer du temps à la maison.

Une discussion respectueuse

Si vos voisins font trop de bruit, la première étape est de leur en parler.

  • Alerter la police n'est généralement pas une bonne idée si vous n'avez pas d'abord tenté de régler le problème vous-même - du moins pas si vous voulez conserver une relation cordiale avec vos voisins bruyants.
  • Discuter ne vous mènera à rien si vous êtes en colère. Attendez de vous calmer et privilégiez un moment tranquille. Si vous ne pouvez pas rester calme, rappelez-vous qu'il est possible que vos voisins ne se rendent pas compte qu'ils vous dérangent et que ceux-ci ne le font probablement pas exprès.
  • Demeurez poli. Si vous ne les avez jamais rencontré auparavant, présentez-vous et dites-leur que vous vivez à côté.
  • Dites-leur que vous pouvez entendre leur musique, leur conversation ou d'autres bruits et expliquez-leur poliment que cela vous dérange.
  • Concluez en demandant poliment à votre voisin dérangeant de réduire le bruit pendant certaines heures.

Locataires: Pensez à contacter votre propriétaire

Si vous vivez dans un appartement ou une maison louée, il y a de fortes chances que votre bail comprenne des dispositions quant au bruit.

  • Si parler avec vos voisins ne permet pas de résoudre le problème, la prochaine étape devrait être de communiquer avec votre propriétaire. Ce dernier pourra confronter les locataires bruyants et leur rappeler que le bruit excessif viole les conditions du bail.
  • Bien sûr, cette solution ne s'applique pas si vous êtes vous-même propriétaire. Cependant, si vous êtes membre d'une association de propriétaires, l'association peut avoir des règles similaires sur le bruit que vous pouvez utiliser à votre avantage.

Options juridiques

Si les problèmes de bruit persistent, vous avez deux options juridiques:

  • Médiation: Si vous avez généralement une bonne relation avec vos voisins, vous pouvez considérer la médiation. Il s'agit d'un processus au cours duquel votre voisin et vous rencontrez un médiateur professionnel afin de négocier une solution qui convient à tous.
  • Appeler la police: En dernier recours, contacter les autorités peut s'avérer nécessaire pour gérer la situation. Ceux-ci peuvent remettre des citations ou même procéder à des arrestations au besoin. Cette option mettra vraisemblablement fin à votre relation avec vos voisins et ne devrait être utilisée qu'en dernier recours.

Si votre qualité de vie est chambardée par le bruit excessif de vos voisins, restez calme et parlez d'abord à vos voisins respectueusement. Plusieurs options s'offrent à vous afin d'avoir des voisins plus silencieux.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu