Comment respirer correctement pour réduire le stress ?

Bien sûr que vous savez respirer. Vous le faites à chaque instant de la journée, sans même y penser. Il se peut cependant que votre technique de respiration ne soit pas aussi saine que vous ne pourriez le penser.

Comment respirer correctement pour réduire le stress ?

La plupart d'entre nous respirons trop superficiellement, trop vite. Les poumons et le cœur préfèrent une respiration plus longue, moins rapide et plus profonde. C'est le cas pour notre santé générale, mais aussi pour la gestion du stress.

Une respiration profonde aide à dissiper la réaction de lutte ou de fuite que tant de nous connaissons en raison du stress. Elle envoie un signe au cerveau pour le ralentir, ce qui entraîne des changements hormonaux et physiologiques qui ralentissent le rythme cardiaque et la pression artérielle.

Apprenez à respirer

Vous pourriez être surpris d'apprendre qu'il existe de nombreux livres sur les méthodes de respiration. En effet, la technique de respiration appropriée est essentielle à tous, des athlètes aux personnes souffrant d'asthme, en passant par les experts de yoga. Mais pour la plupart d'entre nous, il existe seulement certains facteurs à ne pas oublier :

  • En général, inspirez lentement et profondément par le nez. Une inspiration saine prend environ cinq secondes.
  • En général, expirez lentement par la bouche. Videz complètement vos poumons. Les personnes sachant bien respirer se concentrent plus sur l'expiration que sur l'inhalation.
  • Pour une bonne respiration bien profonde, engagez votre diaphragme, à savoir la feuille musculaire en haut de votre abdomen qui abaisse vos poumons vers le bas pour aspirer de l'air, puis poussez vos poumons à expulser le dioxyde de carbone. Avec une bonne inhalation, vos poumons se gonflent en contractant et aplatissant votre diaphragme. En expirant, le diaphragme se détend et se relève. Vous ne pouvez pas sentir le muscle bouger mais vous pouvez savoir si vous l'utilisez dans la mesure où votre abdomen gonfle un peu lorsque vous inspirez.
  • Efforcez-vous de prendre juste six ou huit respirations profondes par minute. La plupart d'entre nous respirons plus de 20 fois par minute.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu