Comment survivre aux situations de conduite les plus dangereuses

Lorsque le danger frappe sur la route, ne paniquez pas. Sachez quoi faire. Suivez ces conseils de survie pour vous protéger et minimiser les dommages sur votre véhicule.

Comment survivre aux situations de conduite les plus dangereuses

1. Arrêter une voiture en hydroplanage

  • L'aquaplanage se produit lorsque vos pneus de voiture reposent sur l'eau, plutôt que directement sur la chaussée. Généralement, cela arrive quand vous roulez dans une flaque d'eau trop vite.
  • S'il pleut assez fort, vous n'avez même pas à conduire à travers une flaque d'eau pour faire de l'aquaplanage, cela peut arriver n'importe où sur la route. Ceci est une situation assez dangereuse; il est très facile de perdre le contrôle du véhicule.
  • Si cela vous arrive, ne freinez pas, laissez la voiture en roue libre jusqu'à ce que l'aquaplanage cesse (et si vous êtes au volant d'une voiture à transmission manuelle, vous devez embrayer).

2. Survivre aux dérapages sur glace et neige

  • Ne paniquez pas. Ne freinez pas.
  • Levez le pied de l'accélérateur et orientez le volant dans la direction du dérapage. Si vous devez freiner, appliquez une pression constante, mais douce, ne pompez pas ou ne les laissez pas se bloquer.
  • Les freins seront susceptibles de faire du bruit, mais vous devriez reprendre le contrôle en peu de temps.

3. Asseyez-vous en arrière pour éviter d'être blessé par l'airbag

  • Qui est le plus à risque d'être blessé par les airbags qui sont censés nous protéger?
  • Selon la police de l'État du Michigan, ce sont les conducteurs qui s'assoient trop près du volant. Asseyez-vous au fond de votre siège, plutôt que penché sur le volant. Laissez au moins 25 centimètres (10 pouces) entre vous et le volant et, bien sûr, mettez toujours votre ceinture de sécurité.

4. Minimiser l'impact si le pire est inévitable

  • Donc, un véhicule arrive vers vous; peut-être que le conducteur est distrait (ou pire encore, endormi au volant). Que devriez-vous faire?
  • Assurez-vous que vos phares sont allumés, une lumière vive devrait attirer l'attention du conducteur, et que vous roulez le plus près possible du côté droit de votre voie (loin de la voie en sens inverse).
  • Si la voiture est dans votre voie et qu'elle ne bouge pas, ne jouez pas au plus fort. Ralentissez afin de réduire la force de l'accident inévitable, puis écartez-vous de la route vers la droite (pas sur la gauche, dans la voie en sens inverse).
  • Si vous avez l'impression que vous allez percuter un panneau ou un autre obstacle, tant pis, au moins, ce n'est pas un autre véhicule roulant à pleine vitesse. Essayez de ne pas percuter cet obstacle de front; voyez si vous pouvez manœuvrer votre véhicule afin de le percuter à un angle.

  5. Ne faites pas une embardée pour des cerfs

  • La plupart des collisions entre voitures et cerfs se produisent à l'automne, entre 18 heures et minuit, selon la police de l'état du Michigan.
  • S'il fait sombre, la meilleure façon de repérer les cerfs est de conduire avec vos feux de route, qui vont éclairer les yeux des animaux.
  • Si vous voyez un cerf sur votre route, il n'est pas prudent de faire une embardée : c'est mieux de percuter le cerf plutôt qu'une autre voiture, un poteau téléphonique ou tout autre élément qui pourraient vous causer encore plus de dommages et votre véhicule.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu