Comment traiter la narcolepsie?

Ce trouble du sommeil plus que déroutant laisse même les médecins perplexes.

Comment traiter la narcolepsie?

Définition

La narcolepsie est un trouble du sommeil très invalidant, et pour cause! Les gens qui en sont atteints s’effondrent soudainement sans raison apparente et sombrent dans un sommeil très profond (sommeil paradoxal) pendant quelques secondes à quelques minutes, parfois même quelques heures.

Cela ressemble à un évanouissement. Mais il s’agit réellement de sommeil, comme celui dans lequel nous tombons généralement 90 minutes après nous être endormis et durant lequel nous rêvons.

Mais les victimes de narcolepsie, elles, tombent littéralement, immédiatement et profondément endormies à n’importe quel moment. Et parfois plusieurs fois par jour.

Causes

L’hypocrétine - Les causes de la narcolepsie sont encore méconnues. La seule chose que l’on sait, c’est que l’hypocrétine, la protéine régissant l’état de veille du cerveau, est probablement en cause.

Les antécédents familiaux - Il y a aussi un risque accru s’il y a des antécédents familiaux de narcolepsie.

Les émotions - Par contre, on sait que certaines émotions peuvent provoquer une crise, comme le stress ou parfois le rire. Un narcoleptique peut tomber endormi en plein milieu d’un fou rire.

L'attente, l'ennui et la passivité - Les moments d’attente, d’ennui ou de passivité peuvent aussi provoquer une crise.

Symptômes

Mis à part le fait de s’endormir subitement (seul élément commun à presque tous les narcoleptiques), il peut y avoir d’autres symptômes. Notamment:

La cataplexie - Il s’agit d’une perte de tonus musculaire qui peut survenir dans certains muscles ou dans tout le corps. Le narcoleptique demeurera conscient, mais, par exemple, il pourrait avoir la tête qui tombe sur la poitrine comme s’il s’endormait.

Paralysie du sommeil - La paralysie du sommeil se caractérise par une incapacité complète à bouger, juste avant de s’endormir ou juste après le réveil. Heureusement, elle ne dure que quelques secondes, mais peut être très traumatisante.

Hallucinations - Ce sont en fait des rêves, mais qui surviennent aussi juste avant de s’endormir ou en se réveillant. Cela donne l’impression d’avoir des hallucinations.

Conséquences

Les narcoleptiques doivent vivre avec les conséquences parfois invalidantes d’une telle condition. En voici quelques-unes:

  • Diminution de la qualité globale de la vie;
  • Anxiété;
  • Impossibilité de conduire une automobile;
  • Blessures liées aux chutes subites;
  • Sommeil nocturne troublé;
  • Fatigue constante affectant les capacités mentales;
  • Impossibilité de pratiquer certaines activités ou certains métiers.

Traitement

Il est impossible de guérir la narcolepsie. Toutefois, certains médicaments peuvent diminuer ses symptômes et aider les narcoleptiques à mener une vie normale.

  • Stimulants tels des amphétamines;
  • Le modafinil, qui aide à rester éveillé;
  • Antidépresseurs permettant de diminuer les symptômes associés à la cataplexie, aux hallucinations et à la paralysie du sommeil.

Finalement, le narcoleptique devra s’assurer de maintenir de bonnes habitudes de sommeil:

  • Toujours se coucher à la même heure;
  • Faire une activité relaxante avant d’aller au lit (lire, prendre un bain, etc.);
  • Faire trois ou quatre petites siestes tous les jours;
  • Éviter la caféine, l’alcool et la nicotine avant d’aller dormir.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu