Savez-vous comment utiliser l'embrayage de votre motoneige?

Dans tout véhicule automobile, l'embrayage est l'un des systèmes les plus importants, cela vaut aussi pour la motoneige. Voici comment l'utiliser.

Savez-vous comment utiliser l'embrayage de votre motoneige?

Deux embrayages dans une motoneige

Que vous envisagiez l'investissement dans une motoneige ou soyez un adepte de longue date, il est toujours important de comprendre les fonctions et les caractéristiques de votre véhicule.

  • Une motoneige compte généralement deux embrayages, aussi dénommés poulies, reliés par une courroie d'entraînement: un embrayage primaire (embrayage) et un embrayage secondaire (embrayage entraîné).

Comprendre comment ils fonctionnent pourra vous aider à utiliser au mieux la puissance de votre motoneige.

Embrayage primaire

  • Cet embrayage est situé sur le vilebrequin du moteur.
  • Ses deux moitiés sont tenues écartées par un ressort de compression lorsque le régime du moteur est faible.
  • Au démarrage du moteur, le poids de l'embrayage dégage assez de force centrifuge pour fermer l'embrayage, permettant ainsi à la ceinture de se déplacer et de transférer la puissance.

Embrayage secondaire

L'embrayage secondaire, relié au système d'entraînement à chenille, met les roues en mouvement et alimente les câbles.

  • Dans l'embrayage secondaire, un ressort actionne les cames (coins), sensibles au couple. C'est ici que les deux embrayages se rejoignent.
  • Au fur et à mesure que le régime du moteur augmente, la puissance transmise par l'embrayage primaire serre ensemble les cames et resserre la courroie. Ce processus se poursuit pendant l'accélération de la motoneige.
  • Au fur et à mesure que la motoneige se rapproche de sa vitesse maximale, l'embrayage primaire se referme, ce qui met la courroie à la vitesse supérieure.

Obtenez la performance maximale de la motoneige

Comme pour d'autres aspects de la vie, l'amour et les soins permettent d'obtenir le meilleur de votre motoneige. Voici quelques conseils pour entretenir votre motoneige pour une performance maximale de l'embrayage.

  • Pour améliorer la performance de la courroie d'entraînement, avec une légère pression, frottez régulièrement les poulies d'embrayage, de l'embrayage jusqu'au bord. Rincez l'embrayage à l'eau chaude. Cela permet d'éliminer les résidus et accumulations sur la courroie.
  • Pour nettoyer les bords de la courroie, vous pouvez utiliser de l'acétone comme fluide inoffensif. Avec une brosse métallique, retirez les résidus glissants pour rehausser la performance de la courroie. Cela peut aussi contribuer à prolonger le cycle de vie de votre motoneige.
  • Il est indispensable d'ajuster la courroie d'entraînement pour une performance efficace. Comprendre comment faire des ajustements et correctement dévier la courroie peut être très bénéfique. Il est recommandé de consulter un professionnel si vous vous apprêtez à procéder pour la première fois. Un mauvais ajustement pourrait nuire à votre sécurité et à la motoneige.
  • Les embrayages doivent être alignés. Lorsque les embrayages sont alignés, les courroies associées sont aussi alignées. Lorsqu'elles sont droites, la surface des courroies est en meilleur contact avec les arbres d'embrayage. Plus les surfaces de contact augmentent, plus la traction et l'efficacité augmentent aussi.
  • Pour un engagement en douceur et des courroies plus durables, vérifiez le dégagement entre les courroies et les arbres. N'oubliez pas d'éteindre le moteur avant de procéder.

Consultez un professionnel si vous avez des doutes sur l'ajustement du dégagement. En effet, un mauvais ajustement pose un risque pour la motoneige et les motoneigistes.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu