Conseils d'experts pour lutter contre les troubles du foie par l'alimentation

Le foie est un organe puissant qui peut surmonter de nombreux troubles. Lisez ce qui suit pour en savoir davantage à propos des troubles hépatiques courants et certains conseils d'experts pour maintenir un foie en bonne santé par l'alimentation.

Conseils d'experts pour lutter contre les troubles du foie par l'alimentation

Le foie: un organe régénérant étonnant

Le foie, situé dans l'abdomen supérieur droit et protégé par les côtes, effectue des milliers de fonctions métaboliques et chimiques vitales - notamment le stockage de vitamines liposolubles, de fer et autres minéraux, et de glycogène pour les besoins futurs.

  • Il fabrique le cholestérol, les acides aminés et autres composés essentiels, élimine les déchets du sang, détoxifie l'alcool et les produits chimiques de l'environnement, et métabolise la plupart des médicaments.
  • De façon surprenante, notre corps peut toujours fonctionner lorsque seulement le quart du foie est suffisamment en santé pour fonctionner,
  • Contrairement à la plupart des autres organes, même après de graves dommages, le foie peut se régénérer par la croissance de nouvelles cellules.
  • Toutefois, lorsqu'il est gravement malade ou victime d'abus excessif, le foie va s'épuiser, souvent avec des résultats mortels.

Types fréquents de maladies du foie

Les maladies du foie sont courantes, mais les experts disent que de nombreux cas pourraient être évités en portant une attention particulière à l'alimentation.

  • Les plupart des troubles courants sont l'hépatite (généralement causée par un virus qui se propage par la contamination des eaux usées ou le contact direct avec les fluides corporels infectés), la cirrhose et le cancer du foie.
  • Le risque de cancer du foie est plus élevé chez les personnes qui souffrent de cirrhose ou de certains types d'hépatites virales, mais dans la plupart des cas, le foie est le site de cancers secondaires (métastatiques) propagés par d'autres organes.
  • Souvent, les symptômes ne sont ressentis que lorsque la maladie est avancée. Le symptôme le plus reconnu des maladies du foie est la jaunisse - le jaunissement de la peau et du blanc des yeux - causée par une accumulation de pigments biliaires (de bilirubine) dans la peau.
  • Les personnes souffrant d'une maladie du foie ont souvent des carences en vitamines solubles dans l'eau, comme l'acide folique, la thiamine et la niacine, ainsi que les vitamines liposolubles A et D.
  • Les carences en vitamines sont plus fréquentes chez les alcooliques, qui substituent souvent la nourriture par l'alcool. Même lorsque l'apport alimentaire est maintenu, l'alcool impose des exigences sur le foie, qui doit préempter la détoxification avant d'effectuer ses fonctions métaboliques.
  • Les maladies du foie sont également liées aux problèmes de métabolisme des glucides.

Conseils d'experts en matière de nutrition

  • Mangez plusieurs petits repas fréquents: le régime alimentaire d'une personne récupérant d'un trouble hépatique doit être moins exigeant pour le foie. Ces personnes ne devraient pas manger des aliments gras qui sont difficiles à digérer. Elles ont souvent un manque d'appétit et auront plus de facilité à manger des collations nutritives fréquentes plutôt que des repas.
  • Mangez des aliments riches en acides gras: les acides gras oméga-3 semblent faciliter la transformation des graisses dans le foie. Une alimentation riche en ces nutriments abaisse la vitesse à laquelle le foie fabrique les triglycérides, ce qui est bénéfique pour les personnes souffrant de problèmes circulatoires et cardiaques. Ces acides gras se trouvent dans le saumon et autres poissons gras, les noix, le soja, les grains entiers, les huiles de lin et de canola.
  • Mangez des protéines: il est important d'inclure suffisamment de protéines dans le régime alimentaire. Des études ont montré que les personnes souffrant d'une maladie du foie ont besoin d'au moins 0,363 gramme de protéines par livre (0,8 gramme par kilogramme) de poids corporel par jour, mais la quantité recommandée est de 0,545 à 0,682 gramme par livre (1,2 à 1,5 gramme par kilogramme). Certains éléments de preuve appuient l'utilisation d'aliments contenant des protéines végétales comme le soja, les pois et les légumineuses, en particulier pour les personnes qui développent une confusion mentale, une maladie appelée encéphalopathie hépatique. Un bon apport en hydrates de carbone est nécessaire pour répondre aux besoins énergétiques de l'organisme.
  • Consommez de la vitamine D: une maladie du foie peut causer un amincissement des os (ostéoporose) si les stocks de la vitamine D, qui aide le corps à absorber le calcium, sont épuisés. De tels cas peuvent nécessiter des suppléments de calcium et de vitamine D. Cependant, dans la plupart des cas, les vitamines et minéraux doivent être fournis parle régime alimentaire. Les suppléments peuvent bouleverser l'équilibre nutritionnel et, dans le cas d'excès de fer, peuvent causer de graves dommages au foie.
  • Évitez l'alcool: évitez la consommation d'alcool jusqu'à ce que la guérison soit complète. Dans certains cas, il doit être éliminé pour toujours.

Le régime alimentaire est directement lié à la santé de votre foie. Consultez votre médecin et envisagez de suivre ces petits changements nutritionnels pour des résultats sains.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu