Conseils utiles pour gérer vos envies

Une envie ne se limite pas au besoin soudain d'un aliment particulier: il s'agit d'un désir insistant et impossible à ignorer. Nous allons examiner les causes des envies et vous donner quelques conseils sur la façon de les combattre.

Conseils utiles pour gérer vos envies

Familiarisation avec la science des envies

Une envie occasionnelle peut être due au stress, à des changements hormonaux ou à une faim excessive. Cependant, les envies plus obsessionnelles peuvent découler d'une maladie spécifique, d'une dépendance ou d'un problème psychologique profond.

  • Les dernières recherches suggèrent que les changements hormonaux sont responsables de nombreuses envies, en particulier celles qui se développent pendant les périodes de stress, la grossesse, ou différentes phases du cycle menstruel d'une femme.
  • Selon cette théorie, la fluctuation des niveaux hormonaux peut influencer la production de sérotonine et de produits chimiques variés par le cerveau, déclenchant ainsi un désir intense d'aliments spécifiques.
  • Dans ces circonstances, une personne aspire habituellement à manger du chocolat ou autres friandise et les chercheurs pensent que la raison en est une source de glucose rapide dont le cerveau a besoin pour conserver son énergie.
  • Une alimentation riche en aliments complets et en féculents avec une quantité modérée de protéines peut empêcher l'envie de sucreries parce que ces glucides et protéines complexes sont métabolisés plus lentement que les sucres, fournissant ainsi un apport régulier de glucose.

Devons-nous céder ou résister?

Certains experts estiment que les envies reflètent la «sagesse du corps» et que nous sentons le besoin de manger des aliments particuliers pour répondre à un besoin nutritionnel.

  • Toutefois, nous avons généralement envie d'aliments qui ne sont pas particulièrement nutritifs et, dans ce cas, les facteurs psychologiques ont probablement plus d'influence que les besoins physiques.
  • Pour certaines personnes, la nourriture peut combler un vide émotionnel, les conduisant ainsi à se tourner vers certains aliments pendant les périodes de stress ou de tristesse.
  • Le pouvoir de suggestion est un autre facteur de déclenchement possible, ce qui explique qu'une brève odeur d'un aliment favori puisse provoquer un désir intense.
  • Les gens font souvent l'erreur d'essayer de nier une envie. Certains peuvent réussir à le faire mais, le plus souvent, le déni ne fait qu'augmenter l'envie de nourriture.
  • Sauf si ce qui vous fait envie pose un risque grave pour la santé (par exemple, une personne avec une tension artérielle élevée ayant envie d'aliments salés), les experts affirment qu'il vaut mieux satisfaire le désir, mais avec modération.
  • Il existe une approche plus saine qui consiste à anticiper l'envie et à la satisfaire à l'avance. Par exemple, si une femme a toujours une forte envie de sucreries pendant sa phase prémenstruelle, elle peut la diminuer quelque peu en augmentant sa consommation de féculents qui augmente le taux de glycémie.
  • Une plus grande consommation de fruits (riches en sucres naturels) peut également satisfaire une envie de sucreries.
  • Certains médicaments (en particulier les stéroïdes et autres préparations hormonales) peuvent encourager les envies. Cependant, ces envies liées aux médicaments ne sont généralement pas spécifiques. La personne peut simplement se sentir affamée et avoir envie de manger en général plutôt que de rechercher un aliment particulier.
  • En évitant d'avoir trop faim, il est également possible de prévenir les envies de sucreries ou d'aliments gras. La faim est le moyen dont votre corps dispose pour vous faire savoir qu'il est à court d'énergie. Il s'agit d'un puissant instinct auquel il est impossible de résister pendant bien longtemps.
  • Il s'agit de l'une des raisons pour lesquelles les personnes au régime ont des difficultés à adhérer à une alimentation trop restrictive. Malgré leur détermination, il leur est quasiment impossible d'ignorer l'instinct de préservation de leur corps.
  • Pour éviter la faim et réduire les fortes envies qui peuvent souvent en résulter, il est conseillé de manger fréquemment en petites quantités.

Les envies n'ont rien d'inhabituel, mais il existe de bonnes et de mauvaises façons d'y répondre. Utilisez ce guide pour mieux les comprendre et découvrir les moyens les plus adaptés pour traiter les envies persistantes.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu