Conseils utiles pour le démarrage d'un tas de compost

Les plantes puisent la plupart de leurs nutriments dans le compost, qui est de la matière organique décomposée dans le sol. Une fois que vous avez un tas de compost mis en place, faire du compost à la maison ne vous coûte rien. Voici de quelle façon commencer.

Conseils utiles pour le démarrage d'un tas de compost

Préparation de votre tas de compost

Selon vos préférences et les matériaux que vous avez sous la main, la construction d'un tas de compost dans votre jardin peut être simple et peu coûteuse.

  • Choisissez l'endroit le plus pratique dans votre jardin. Si possible, placez-le à proximité de la cuisine, de sorte qu'il soit à portée de main pour l'élimination des restes de nourriture.
  • Utilisez des matériaux recyclés tels que la brique, la pierre, le bois ou le plastique. Par exemple, une vieille poubelle en plastique est une option facile et économique. Il suffit de couper la partie inférieure, d'enfoncer le bac dans le sol et de garder le couvercle pour le couvrir.
  • Pour faciliter le drainage et donner accès à des organismes du sol, placez le bac sur un espace plat et bien drainé de sorte qu'il soit en contact avec la terre.
  • Si vous faites le vôtre, construisez une structure à quatre côtés d'au moins 1 mètre (3 pieds) de haut et ouvert vers le haut. Assurez-vous qu'un côté soit facile à enlever de sorte que vous puissiez tourner le tas et et retirer le compost fini.
  • Si vous décidez d'acheter un bac à compost, envisagez un récipient rotatif en plastique. C'est un tambour qui aère le compost très efficacement quand on le fait tourner. Un tambour plein produit rapidement un compost de bonne qualité. Si vous avez régulièrement besoin de grandes quantités de matériel, achetez-en un grand.
  • Assurez-vous que votre tas de compost, votre tambour ou votre boite soit à l'ombre pendant la journée car il ne doit pas sécher trop rapidement.
  • Il ne doit pas non plus être exposé à des températures élevées afin que les organismes du sol puissent survivre.

Faire votre propre compost

Alternez les couches de matériaux riches en carbone «bruns » (par exemple de la paille, du foin, de feuilles séchées, de la sciure, du papier journal déchiqueté et du carton déchiqueté) avec des couches de matériaux riches en azote «verts» (par exemple, le fumier animal, la tonte de gazon, les feuilles fraîches, les élagages, les sachets de thé, le marc de café et les épluchures de fruits et légumes).

  • Ne mettez pas de viande, ni de graisse ou d'huile de cuisson, des produits laitiers, des animaux morts, des excréments d'animaux, des plantes malades ou du matériel végétal qui a été traité avec des herbicides ou d'autres produits chimiques dans votre compost.
  • Ne compostez pas les mauvaises herbes envahissantes qui vont produire des graines. Bien qu'un tas de compost chaud tuera la plupart des graines, il est préférable de les jeter pour plus de sécurité.
  • Utilisez une déchiqueteuse pour hacher les feuilles et les sarments épais avant de les ajouter au tas de compost. Le déchiquetage contribue à augmenter la surface des matériaux, les rendant plus accessibles aux agents de décomposition.
  • Évitez les «accélérateurs» ou «activateurs» de compost prêts à l'emploi - ils donnent généralement une solution rapide d'azote qui ne durera pas longtemps et qui est donc de faible utilité. Au lieu de cela, utilisez des sources d'azote organiques tels que les tontes de gazon ou le fumier.
  • Ajoutez du fumier d'animaux tels que les chevaux, les vaches, les chèvres, les porcs, les moutons et des poulets, mais évitez les excréments de chiens et de chats car ils peuvent contenir des agents pathogènes ou vermifuges. Vieillissez le fumier avant de l'ajouter.
  • Améliorez votre compost en ajoutant quelques pelletées de compost fini du tas précédent. Du fumier et des feuilles de consoudes ont également de bons rehausseurs.
  • Ou ajoutez une infusion à base de 1 kg (2 livres) d'orties hachées et 10 litres (2 gallons) d'eau, tournez le tas avec une bêche ou à la fourche pour aérer.

La mise en place d'un tas de compost est un excellent moyen de garder la matière organique hors de la décharge locale pour un usage productif dans votre jardin.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu