Découvrez le noyer, une plante médicinale surprenantes

En médecine populaire, le noyer est un remède contre le cancer et un aphrodisiaque. Découvrez cet arbre fantastique en 10 points précis.

Découvrez le noyer, une plante médicinale surprenantes

1. Phytothérapie

Parties utilisées : les feuilles et les noix

  • On connaît le noyer pour ses vertus médicinales depuis l'Antiquité, et ses composants actifs ont été maintes fois étudiés.
  • Les noix sont riches en sérotonine, qui aide à prévenir les crises et les arrêts cardiaques, et en acides gras oméga-3, qui apaisent les dépressions et les troubles affectifs saisonniers, et améliorent les fonctions cérébrales.
  • On a démontré qu'en quelques semaines la consommation régulière de noix fait baisser de 10 % le cholestérol LDL (le « mauvais cholestérol »).
  • Les extraits de feuilles de noyer pourraient aider à prévenir la chute des cheveux et à soigner les éruptions infectieuses cutanées comme l'eczéma et l'herpès.
  • Pour un usage approprié, consultez votre médecin ou votre phytothérapeute.

2. Jardinage

  • Le noyer pousse dans la nature, du sud-est de l'Europe à l'Himalaya, de la Russie centrale au sud-ouest de la Chine.
  • Il est cultivé depuis les Romains, pour ses amandes, son huile et son bois.
  • C'est un arbre étalé mesurant jusqu'à 35 mètres (115 pieds), aux feuilles aromatiques de 30 centimètres (12 pouces) de long, divisées en cinq à neuf folioles ovales de couleur bronze quand elles sont jeunes.
  • Les chatons mâles jaune foncé et les points florifères femelles apparaissent à la fin du printemps et au début de l'été, suivis par des fruits en drupes sphériques vert foncé de 5 centimètres (2 pouces), qui contiennent chacun une amande.
  • Par son ampleur, cet arbre utile et décoratif convient aux grands jardins ou vergers. Si vous le plantez, préférez une variété autofertile, qui donne rapidement des fruits.

3. Variétés

  • Si le noyer royal ou commun (Juglans regia) pousse en zone 6, on peut planter le noyer cendré (J. cinerea) et le noyer noir (J. nigra) en zone 3 : la coque de leurs noix est beaucoup plus dure.

4. Emplacement

  • Choisissez un sol profond, fertile et bien drainé, au soleil.

5. Multiplication

  • Semez les graines à maturité, ou au printemps après stratification. Les variétés se multiplient par greffe en fente terminale sur jeunes pousses et rameaux.

6. Entretien

  • En fin d'été, coupez les branches mal placées ou abîmées.

7. Parasites et maladies

  • Les feuilles peuvent être atteintes par des brûlures. Les jeunes pousses et les fleurs sont sensibles au gel. Les écureuils mangent les noix.

8. Récolte et conservation

  • On ramasse les feuilles en période de croissance pour les utiliser fraîches ou séchées. On cueille les fruits à maturité en automne.
  • Gardez les noix décortiquées au congélateur ou au réfrigérateur pour les empêcher de s'oxyder et de rancir.

9. Dans la maison

  • Les feuilles et le brou de noix sont des teintures naturelles et des après-shampooings pour les cheveux foncés.
  • Ajouté à de l'alun, le brou teint le bois.
  • Pour masquer une éraflure sur un meuble, frottez-le avec une noix fraîche.

10. En cuisine

  • Les noix apportent saveur et texture aux gâteaux, biscuits, desserts, crèmes glacées, aux plats salés et aux sauces, notamment dans les recettes moyen-orientales à base de poulet, le raito provençal (morue salée), et la salsa di noci (sauce ligurienne aux noix).
  • On marie l'huile de noix avec les vinaigres de fruits ou ceux aromatisés aux herbes.
  • On enveloppe certains fromages (comme le Picadou) dans les feuilles de noyer.

Avec ces conseils, vous en savez maintenant plus sur le noyer et ses propriétés fascinantes.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu