Découvrir l'agastache : jardinage et cuisine

Les agastaches ont un feuillage aux senteurs d'anis, de menthe ou d'agrume. Leurs feuilles sont employées en parfumerie et en médecine douce, tandis que les épis florifères sont appréciés des insectes bénéfiques et apportent une note élégante à vos jardins d'herbes. Voici une courte liste de son utilisation en cuisine et quelques conseils jardinage pour les cultiver dans votre jardin personnel.

Découvrir l'agastache : jardinage et cuisine

1. Utilisation en cuisine

Au XIXe siècle, le généreux nectar des fleurs de l'agastache était très prisé des apiculteurs d'Amérique du Nord, car il donnait au miel un parfum légèrement anisé. Les Amérindiens l'utilisaient comme thé et comme édulcorant.

  • Infusez les feuilles sèches pour en faire une tisane à boire chaude ou froide.
  • Elles assaisonnent parfaitement l'agneau, le poulet ou le saumon.
  • Les graines peuvent être ajoutées aux gâteaux et muffins.
  • Utilisez les fleurs et les feuilles fraîches de l'agastache et de la menthe coréenne en salade. Le parfum et la saveur de menthe poivrée et d'anis de la menthe coréenne en font un bon substitut à la menthe.

Agastache vient du mot grec « agatos », qui signifie « admirable » et évoque bien l'aspect décoratif de ses magnifiques épis florifères.

2. Jardinage

L'agastache (Agastache foeniculum) est une plante vivace résistante, au doux arôme anisé. Il en existe également aux parfums de balsamine et de menthe poivrée ou menthe pouliot.

  • Variétés : on distingue notamment les variétés « Golden Jubilee », au feuillage doré, et « Alabaster » à fleurs blanches. Parmi les autres espèces, l'hysope géante (A. urticifolia) et la menthe coréenne (A. rugosa) ressemblent à l'agastache.

    • La menthe coréenne est une plante vivace de courte durée, plutôt robuste même si elle est plus sensible au gel que l'hysope anisée. Ses fleurs sont violettes et ses feuilles ont un parfum de menthe. La menthe réglissée (A. rupestris) est une plante vivace à petites feuilles au parfum de réglisse et aux épis de fleurs abricot riches en nectar.
    • L'agastache argentée (A. cana), communément appelée hysope sauvage ou reine-des-bruyères, est une espèce vivace spectaculaire qui mesure jusqu'à 90 centimètres (37 pouces) à maturité, avec de longs et denses épis de fleurs rose-mauve et un feuillage très aromatique.
  • Emplacement : les espèces A. foeniculum, A. rugosa et A. rupestris préfèrent une exposition semi-ombragée et un sol légèrement acide, voire neutre. La plupart des autres espèces poussent sous des climats secs et résistent bien à la sécheresse. Elles préfèrent la lumière, un sol bien drainé et une exposition ensoleillée, et elles se plaisent en pots.
  • Multiplication : semez les agastaches au printemps. Recouvrez les graines de terre. Comptez six à huit semaines pour qu'elles germent. Mettez en pots quand les plants atteignent 8 à 10 centimètres (3 à 4 pouces). Au printemps, les plants arrivés à maturité produisent à la base de nombreuses pousses de bois tendre. Vous pouvez réaliser des boutures en été, ou procéder par division de touffes.
  • Entretien : les agastaches sont plutôt résistantes mais elles peuvent vite dépérir dans des conditions humides et froides. L'hysope anisée et la menthe coréenne peuvent se ressemer seules et sont prolifiques.
  • Parasites et maladies : par temps sec et chaud, les feuilles peuvent être attaquées par l'oïdium.
  • Récolte et conservation : utilisez les feuilles et les fleurs fraîchement récoltées, ou séchez-les à l'ombre en suspendant les bouquets tête en bas. Elles conserveront leurs couleurs et leur parfum.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu