Des conseils intelligents pour éviter l'insuffisance cardiaque congestive

L'insuffisance cardiaque est l'une des affections cardiaques qui augmentent le plus rapidement dans le monde. Voici quelques conseils pour vous aider à éviter l'insuffisance cardiaque congestive.

Des conseils intelligents pour éviter l'insuffisance cardiaque congestive

L'insuffisance cardiaque est en hausse en raison de nombreux facteurs comme l'épidémie d'obésité, la hausse des taux d'hypertension artérielle et le fait que davantage de personnes survivent à des crises cardiaques et vivent avec un cœur endommagé.

Une brève introduction à l'insuffisance cardiaque congestive

Quand votre cœur est trop faible ou trop rigide pour pomper suffisamment le sang vers les organes et les tissus de votre corps, vos poumons peuvent se remplir de liquide, vos reins cessent de fonctionner et vous finissez par vous sentir très, très fatigué.

  • Cette affection tue 80% des hommes et 65% des femmes dans les six ans après le diagnostic.

L'exercice et un régime alimentaire sain pour le cœur

Si vous pensez que l'insuffisance cardiaque se produit seulement chez les autres, prenez en considération cette statistique: vos probabilités de la développer après 45 ans sont d'une sur cinq.

  • Les facteurs de risque majeurs sont l'hypertension artérielle et les crises cardiaques.
  • L'activité physique la plus adaptée à vous en ce moment est la marche rapide.
  • Lors de votre prochain repas, remplissez votre assiette de fruits, de légumes et de graines entières.
  • Prendre des céréales complètes au petit-déjeuner tous les matins baisse votre risque de 30%.

Conservez votre poids idéal

Tous les 2,2 à 4,5 kg (cinq à 10 livres) que vous gagnez - ce qu'il faut pour augmenter votre indice de masse corporelle (IMC) d'un point - le risque d'insuffisance cardiaque chez les femmes augmente de 7% et chez les hommes de 5%.

  • Si votre IMC est de 30 ou plus, vous êtes considéré comme obèse. Des kilos supplémentaires font du mal à votre cœur en augmentant votre risque d'hypertension artérielle et de diabète.
  • Ils exercent également une pression sur votre cœur qui peut endommager le muscle.

 Maîtrisez votre hypertension artérielle

90% des personnes qui ont une insuffisance cardiaque présentaient d'abord une hypertension artérielle.

  • Lorsque la pression est élevée, le cœur doit pomper plus fort afin de pousser le sang à travers les milliers de vaisseaux sanguins de votre corps.
  • Avec le temps, cela peut faire grossir les cavités de votre cœur comme un muscle très développé, une condition appelée hypertrophie ventriculaire gauche qui interfère avec la capacité de pompage du cœur.
  • Une baisse de 10 points de la pression artérielle systolique (valeur supérieure) peut réduire votre risque d'insuffisance cardiaque de 50%.
  • Si vous avez besoin de médicaments, demandez un diurétique. Des études montrent que ces médicaments réduisent le risque d'insuffisance cardiaque plus que d'autres médicaments plus chers comme les alpha-bloquants et les inhibiteurs calciques.

Renseignez-vous sur les inhibiteurs de l'ECA, après une crise cardiaque

Environ un homme sur quatre et la moitié de toutes les femmes qui survivent à une crise cardiaque seront handicapés par une insuffisance cardiaque dans les six années suivantes.

  • Les médicaments appelés inhibiteurs de l'ECA réduisent cette probabilité. Dans une étude, un inhibiteur de l'ECA appelé Ramipril réduit le risque d'insuffisance cardiaque de 23% chez 9 000 hommes et femmes à haut risque, dont beaucoup avaient eu des crises cardiaques.
  • Ces médicaments allègent la pression sur le cœur en relaxant les parois des vaisseaux sanguins et en diminuant la pression artérielle

Maîtrisez votre glycémie si vous avez le diabète

Si vous avez le diabète de type 2, le risque d'insuffisance cardiaque est cinq fois plus élevé que la normale si vous êtes une femme et près de quatre fois plus élevé que la normale si vous êtes un homme.

  • Puisque les gens qui ont le diabète ont souvent une maladie coronarienne ou une pression sanguine élevée ou ont subi des crises cardiaques silencieuses, le médecin pourrait prescrire des médicaments qui aident à protéger le cœur.
  • Mais ne négligez pas votre capacité de maîtriser le taux de sucre dans le sang. Dans une étude, les personnes qui avaient du diabète qui gardaient leur taux de glycémie dans une fourchette saine étaient deux fois moins susceptibles de développer une insuffisance cardiaque que ceux dont le taux de sucre dans le sang était toujours élevé.

Parfois, un petit changement peut faire toute la différence. Gardez ces conseils à l'esprit et adoptez un mode de vie sain pour réduire votre risque d'insuffisance cardiaque congestive.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu