Devriez-vous poursuivre le propriétaire d'un chien qui vous a mordu?

Il est difficile de savoir comment réagir après avoir été mordu par un chien. Bien sûr, la première chose à faire est d'évaluer les dommages de la morsure. Pour plusieurs d'entre nous, il est dur de prendre la décision d'intenter une poursuite, car cela risquerait de signer l'arrêt de mort du chien, qui pourrait être abattu.

Devriez-vous poursuivre le propriétaire d'un chien qui vous a mordu?

Que faire après une morsure?

Avant tout, il est important de prendre soin de la blessure et d'en évaluer la gravité. Vous devriez d'abord vous renseigner sur l'état d'immunisation du chien contre la rage. Si le propriétaire refuse de coopérer, vous pourrez vous adresser à un centre de contrôle des animaux ou à la police pour obtenir cette information.

Comment évaluer la plaie

Une morsure de chien peut causer d'importants dommages sous la peau qui pourraient ne pas être visibles au départ. Si vous vous faites mordre, nettoyez la plaie et soulevez-la par rapport à votre coeur. Si la morsure a traversé la peau, vous devriez consulter immédiatement. Si la peau n'est pas fendue, restez à l'affût de tout signe d'infection, par exemple des rougeurs, de la douleur, une enflure ou l'écoulement de fluides.

Que faire?

Signalez la blessure aux autorités de contrôle animalier. Ils devront s'assurer que le chien était à jour dans ses vaccins contre la rage. Le propriétaire pourrait être en possession d'information imprécises. Après avoir contacté les autorités compétentes, le chien sera sûrement mis en quarantaine, voire abattu si cet incident s'est déjà produit auparavant. S'il s'agit d'une première infraction, on pourrait exiger du propriétaire qu'il musèle son chien.

Poursuivre ou régler hors cour?

Après avoir pris toutes les mesures nécessaires pour évaluer la blessure et les vaccins du chien, vous pouvez penser à la suite des choses. Les victimes ont droit à l'indemnisation. Cela peut cependant prendre temps et argent. Dans de tels cas, l'indemnisation vise à compenser la victime pour:

  • Les frais médicaux en lien avec le traitement de votre blessure;
  • La réparation ou le remplacement de la propriété endommagée par l'incident;
  • La perte de salaire due à la période de convalescence ou aux rendez-vous chez le médecin;
  • L'invalidité permanente ou la défiguration résultant de la morsure;
  • Le stress émotionnel encouru.

Tous ces éléments feront l'objet de discussions entre le propriétaire du chien, sa compagnie d'assurances et votre avocat. Une fois votre décision prise, vous pouvez opter pour un règlement hors cour, qui pourrait vous épargner temps et argent.

Opter pour la poursuite

Si vous décidez de poursuivre le propriétaire du chien, vous devrez présenter votre cas devant le tribunal. Cependant, même si vous obtenez gain de cause et satisfaction émotionnelle avec cette option, la poursuite a comme désavantage de ne pas garantir que vous obtiendrez plus d'argent. De plus, la facture des frais judiciaires pourrait se révéler très salée. Ce processus pourrait en outre finir par prendre beaucoup de temps.

La décision d'intenter une poursuite dépend largement de la réaction du propriétaire du chien à l'événement. S'il se sent responsable et semble prêt à vous indemniser dès le départ, cela a peu de sens de vouloir obtenir un règlement autrement qu'à l'amiable.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu