Dites adieu aux frais de découvert

On appelle «frais de découvert» le montant exigé par votre institution financière lorsque votre compte bancaire n’a pas les fonds suffisants pour honorer un chèque ou un prélèvement automatique autorisé. Dans un tel cas, non seulement vous devez acquitter ces frais, mais votre créancier demeure impayé et en plus, vous vous retrouvez avec une annotation négative à votre dossier de crédit. Avouez que ce serait bien si vous n’aviez plus à vous inquiéter de ces fameux frais de découvert, n’est-ce pas?

Dites adieu aux frais de découvert

Ne tombez plus jamais dans le rouge!

Peu importe l’institution financière avec laquelle vous faites affaires, demandez l’obtention d’une protection de découvert liée à votre compte transactionnel. Qu’est-ce que cette protection? Vous pouvez considérer la protection de découvert comme étant un produit de gestion fort pratique! Il s’agit d’une option qui vous assure d’avoir toujours les fonds nécessaires pour couvrir les chèques, les paiements préautorisés et les achats effectués au moyen de votre carte de débit.

Comment ça marche?

Différentes formules de protection peuvent vous éviter les frais de découvert:

  • Le découvert réglé par virement de fonds: lorsque les fonds de votre compte bancaire sont insuffisants, l’institution financière puise l’argent qui manque ailleurs, dans un autre compte qui vous appartient. Par exemple, elle peut virer les fonds à partir de votre carte de crédit, votre compte d’épargne ou votre marge de crédit personnelle.
  • Le découvert préautorisé: cette protection vous accorde une limite de découvert variable selon votre cote de crédit. Advenant un manque de fonds, cette limite entre en vigueur automatiquement dans votre compte transactionnel et vous exempte des frais de découvert.

Combien ça coûte?

Tout dépend de l’institution financière. Règle générale, vous pouvez vous attendre à ceci:

  • Des frais applicables chaque fois qu’il y a une transaction sans fonds;
  • Ou des frais mensuels seulement s’il y a un découvert;
  • Ou encore des frais mensuels qu’il y ait un découvert ou non.

Certaines institutions offrent des forfaits qui incluent une protection de découvert gratuite, selon l’approbation de votre crédit. Mais d’une manière ou d’une autre, rappelez-vous qu’avec une telle protection vous pourrez dire adieu aux frais de découvert!

Besoin de liquidité supplémentaire?

Ces services de protection doivent être utilisés de manière occasionnelle. Voyez-les comme un «juste au cas où…» Si vous avez besoin d’argent régulièrement et à plus long terme ou si vous envisagez un achat important, optez plutôt pour une marge de crédit ou un prêt personnel. Dans tous les cas, pour connaître le produit financier qui vous convient le mieux, communiquez avec un conseiller en institution financière.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu