Divorce: 3 raisons de troquer votre avocat contre un médiateur

Dans le cadre d'un divorce, troquer un avocat contre un médiateur se traduit souvent par une plus grande satisfaction sur les arrangements finaux, des frais juridiques inférieurs et une relation plus positive une fois les esprits apaisés. Voici trois raisons pour lesquelles vous devriez troquer votre avocat contre un médiateur.

Divorce: 3 raisons de troquer votre avocat contre un médiateur

Qu'est-ce que vous y gagnez?

Près de la moitié des mariages se terminent par un divorce avant d'atteindre le 30e anniversaire, selon les indicateurs de bien-être au Canada. Prendre la décision de divorcer est difficile, et manœuvrer dans le système judiciaire rend l'expérience encore plus difficile.

1. La médiation offre une solution gagnant-gagnant

  • Lorsque les termes du divorce sont négociés par les avocats et tranchés par les tribunaux, aucune des parties n'est susceptible d'être satisfaite du résultat.
  • Le partage des biens immobiliers et les modalités concernant la garde des enfants sont déterminés sur la base d'une interprétation stricte des lois en vigueur et de la perception de la cour quand à l'intérêt des enfants.
  • Dans la médiation, les deux parties ont l'occasion de faire entendre leurs voix, et toutes les décisions sont prises par les participants avec l'aide du médiateur.
  • Au lieu de créer un rapport gagnant/perdant offert par le système judiciaire, la médiation vise à créer un rapport gagnant/gagnant.

2. Un médiateur coûte moins cher

  • Selon une étude menée en 2013, un magazine canadien spécialisé en avocats a constaté que de nombreux cabinets d'avocats spécialisés en divorce ont haussé leurs honoraires ces deux dernières années, et un grand nombre d'entre eux ont pour projet de les augmenter à nouveau.
  • Au moment de cette enquête, un divorce contesté coûtait entre 9989$ et 33 881$ en frais juridiques pour chacun des conjoints.
  • Choisir la voie de la médiation réduit instantanément toutes les dépenses de moitié, les conjoints travaillant ensemble vers une solution avec un seul médiateur au lieu de s'affronter l'un contre l'autre avec des avocats distincts.
  • Les honoraires des médiateurs sont généralement moins élevés que ceux des avocats, et de nombreux médiateurs offrent une demi-journée ou une journée complète à un tarif prédéfini.

3. La médiation met l'accent sur la collaboration

  • Le processus même de la médiation assure qu'un fondement positif est posé de sorte que la relation post-divorce puisse être civile et que les parents puissent travailler ensemble comme une équipe.
  • Les procédures judiciaires exigent souvent que les ex-conjoints se concentrent sur les caractéristiques négatives de chacun afin de gagner. En revanche, la médiation met l'accent sur la résolution des préoccupations actuelles et sur l'intérêt de collaborer sur un projet pour que les interactions futures soient confortables pour les deux individus.
  • Mettre fin à un mariage est une lourde épreuve en raison des grands changements connexes, et il faut beaucoup de temps pour réussir à s'installer dans un nouveau mode de vie.
  • Le processus de reconstruction est encore plus compliqué lorsque les ex-conjoints doivent se remettre de la férocité d'une bataille judiciaire.
  • Les conséquences financières en frais d'avocat importants peuvent gâcher l'avenir financier de l'un ou des deux individus et prolonger considérablement la période de récupération.

Troquer un avocat contre un médiateur qualifié est une première étape qui a fait ses preuves dans la création d'un avenir post-divorce sécuritaire.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu