Dois-je déclarer mes revenus locatifs?

Il peut être tentant de ne pas déclarer ses revenus locatifs, car cela pourrait signifier payer des impôts sur ces revenus. Mais voici pourquoi vous devriez le faire malgré tout.

Dois-je déclarer mes revenus locatifs?

Louer un bien immobilier peut s'avérer lucratif. Mais gardez à l'esprit que vous pourrez pas garder la totalité des revenus perçus.

  • Légalement, vous êtes obligé de déclarer tout revenu locatif concernant vos biens immobiliers, même si ce bien n'est qu'un petit appartement en sous-sol que vous louez à un étudiant pour une modique somme.

Déclarer les revenus locatifs

Malgré la loi, de nombreuses personnes choisissent de ne pas déclarer leurs revenus locatifs. C'est déconseillé et cet acte de défiance peut vous revenir vous tourmenter.

Voici deux raisons principales pour lesquelles certaines personnes ne déclarent pas leurs revenus locatifs:

  1. Elles ne veulent pas payer d'impôt sur ces revenus. Déclarer un revenu locatif vous coûtera un peu d'argent car vous aurez probablement à rembourser une partie de l'argent perçu au gouvernement.
  2. Quand vous déclarez des revenus locatifs, votre déclaration est un peu plus compliquée. Non seulement il y a plus d'articles et de nombres à inclure lorsque vous remplissez votre déclaration d'impôts, mais si vous êtes contrôlé, vous aurez à fournir une preuve des loyers perçus.

Pourquoi ça ne vaut pas le risque

Tout d'abord, si vous ne déclarez pas le revenu en amont et que vous êtes contrôlé par le gouvernement, il vous faudra payer un impôt sur ce revenu. Mais ce n'est pas tout.

  • Il est fort possible que vous ayez à payer une pénalité, sous la forme d'intérêts sur l'impôt que vous étiez tenu de payer.

Deuxièmement, en ne pas déclarant pas et en ne payant pas d'impôt sur les revenus locatifs, vous risquez de dépenser l'argent qui ne vous appartient pas vraiment.

  • Si vous êtes découvert, et devez rembourser cet argent, si vous ne l'avez pas, cela finira par vous coûter plus que si vous aviez payé l'impôt sur le revenu locatif en premier lieu.

Une note sur les dépenses déductibles

Déclarer les sommes d'argent perçus des locataires est requis par la loi.

  • Gardez à l'esprit que vous pouvez obtenir des déductions d'impôts pour des dépenses associées à votre logement locatif.
  • Par exemple, si vous louez un appartement et que le réfrigérateur dans cet appartement tombe en panne, vous pouvez généralement noter le coût de réparation du réfrigérateur ou le coût d'un nouveau réfrigérateur sur votre déclaration.

Autres types de dépenses déductibles possibles:

  • Le coût de la publicité pour votre bien locatif.
  • L'intérêt sur les paiements hypothécaires associés à l'unité locative.
  • Les frais d'assurance du logement locatif.
  • Les réparations et l'entretien associés au bien immobilier, comme dans l'exemple ci-dessus avec le réfrigérateur en panne.

Pour résumer, il peut être tentant de ne pas déclarer les revenus locatifs, mais vous êtes légalement tenu de le faire. Pour accepter cette loi plus facilement, dites-vous que vous pouvez déduire les frais liés à la location.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu