Doit-on choisir l’option valeur à neuf ou valeur dépréciée?

Une perte de biens peut être traumatisante pour toutes les parties concernées, cependant, les assurances offrent une possibilité de remboursement pour les pertes physiques. Quel type est le plus adapté à vos besoins?

Doit-on choisir l’option valeur à neuf ou valeur dépréciée?

Lors du remplacement, les consommateurs ont le choix entre une assurance de « valeur dépréciée » ou une assurance « en valeur à neuf ». Une assurance de valeur dépréciée vous rembourse la valeur de rachat réelle de ce que vous avez perdu, tandis qu'une assurance en valeur à neuf vous verse le montant nécessaire pour un remplacement par des articles neufs au moment au moment de la perte.

Valeur à neuf

Selon ce que vous assurez, il peut s'agir de la meilleure solution pour une police d'assurance. Ce paiement est basé sur le coût réel de remplacement de l'article à sa valeur actuelle. Comme le montant de l'article de remplacement est déterminé à l'aide d'un article de matériaux et qualité similaires, une telle police peut coûter un peu plus cher en raison des remboursements potentiellement plus élevés.

Le coût de remplacement est l'option indiquée si la valeur des biens assurés est susceptible d'augmenter. C'est le cas pour les bijoux et les voitures de collection par exemple qui, au lieu de perdre de la valeur, en gagnent avec l'âge. Dans ce cas, vous préférerez peut-être opter pour une police qui le reflétera, à moins de risquer de perdre de l'argent lors du remboursement par l'assurance si l'impensable devait se produire.

Valeur dépréciée

Avec cette option, vous êtes remboursé de la valeur de l'article au moment de sa perte, en tenant compte de sa dépréciation éventuelle ou de sa perte de valeur avec le temps. Un règlement fondé sur la « valeur de rachat réelle » peut également tenir compte de l'obsolescence. Un appareil photo, par exemple, risque de perdre de sa valeur au fil du temps et ne plus valoir ce que vous l'avez payé à l'origine. La valeur de rachat réelle tient également compte du prix actuel dans les calculs, mais le remboursement est invariablement inférieur à celui proposé avec le modèle « coût de remplacement » en raison du facteur de dépréciation utilisé dans les calculs.

Le type de police qui vous convient le mieux dépend de vos besoins, de votre budget, des biens que vous assurez et de leur valeur.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu