Endométriose : ce qu'il faut savoir

L'endométriose est une affection énigmatique qui affecte les femmes en âge de procréer. Si vous pensez que vous pourriez souffrir de cette affection douloureuse, voici ce que vous devez savoir.

Endométriose : ce qu'il faut savoir

Qu'est-ce que c'est?

  • Le mot « endomètre » désigne le tissu qui tapisse l'intérieur de l'utérus.
  • Lorsque ce tissu se développe, la plupart du temps sur les ovaires, les ligaments soutenant l'utérus, ou la paroi du bassin, y compris l'intestin, la vessie et le rectum, la douleur qui en résulte peut être grave. L'infertilité est également une caractéristique de la maladie.

Qu'est-ce qui se produit?

  • Le tissu de l'endomètre qui se développe en dehors de l'utérus répond aux hormones de la femme tout comme la muqueuse utérine le fait. 30 jours, la doublure épaissit, elle se prépare pour une grossesse. Quand cela ne se produit pas, le corps rejette le tissu par des saignements et une femme a ses règles.
  • Mais avec l'endométriose, la muqueuse et le sang ne peuvent pas être évacués et ils se retrouvent piégés à l'intérieur du corps, provoquant une irritation et de la douleur. Parfois, un kyste de sang appelé un endométriome peut également se former.
  • Les kystes rompus et le sang piégé peuvent entraîner des tissus cicatriciels, ou des adhérences, qui peuvent lier les organes pelviens. Lorsque votre cycle cesse pendant une grossesse, beaucoup de vos symptômes peuvent disparaître, pour revenir après la naissance du bébé, lorsque vous n'allaitez plus.

Quels sont les symptômes?

  • Certaines femmes ne ressentent aucun symptôme. La plupart ont des douleurs pelviennes, souvent pendant les rapports sexuels, au cours de leurs menstruations, ou quand elles urinent ou vont à la selle.
  • Vous pouvez avoir plus de crampes sévères, de douleurs pelviennes, du dos et d'estomac avant et pendant vos menstruations. Vous pouvez avoir des menstruations plus lourdes et saigner entre elles.

Quelles sont les causes?

  • Il existe probablement une composante génétique : vous avez un risque huit fois plus élevé si votre mère ou votre sœur en souffre également.
  • « Elle est également considérée comme une maladie auto-immune », affirme Barbara Soltes, MD, professeure associée d'obstétrique et de gynécologie au Centre médical de l'Université Rush à Chicago. « Seules les femmes qui ont un déficit immunitaire dans leurs systèmes de reproduction vont développer l'endométriose. »

Quelles sont les options de traitement?

  • Sans traitement, la condition a tendance à empirer. Bien qu'elle ne puisse pas être guérie, les traitements hormonaux, les médicaments pour la douleur et certains changements de mode de vie, peuvent aider à vous rendre plus confortable.
  • Dans une étude de l'Université Northwestern, des inhibiteurs de l'aromatase ont coupé la douleur de plus de moitié chez 9 patients sur 10.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu