Faire taire un plancher qui grince

Avec notre poids et celui de nos possessions, il n'est pas étonnant que les planchers finissent par grincer et se gondoler au fil du temps. Heureusement, ces problèmes sont faciles à corriger avant qu'ils ne vous rendent fou.

Faire taire un plancher qui grince

Grincements de surface

  • Les planchers grincent lorsque les lames se frottent les unes contre les autres ou contre les clous. S'il s'agit d'un grincement mineur, vous pouvez souvent le corriger avec du talc entre les planches pour agir en tant que lubrifiant.
  • Saupoudrez du talc sur la fissure entre les planches qui créent des problèmes, couvrez d'une serviette et frottez le talc avec votre pied.
  • Si l'écart au-dessus du joint est trop large, essayez une cale pour mettre fin au grincement. Les magasins de bricolage proposent des sachets de cales prêtes à l'emploi. Appliquez de l'adhésif de construction d'un côté et de l'autre de la cale. Ensuite, placez un bloc de bois contre l'extrémité de la cale et martelez le bloc de bois pour enfoncer la cale. Nettoyez l'adhésif qui a pu couler avec du diluant pour peinture.
  • Si le sol est fini à la cire, essayez de verser de la cire liquide pour plancher entre les lattes. N'essayez pas cette solution sur une finition vernie.

Grincements de sous-plancher

  • Parfois, un plancher grinçant ou instable est dû à un espacement entre les lattes de plancher et le sous-plancher. Si vous pensez que c'est cas, enfoncez des vis par le dessous à travers le sous-plancher et dans le sol.
  • Percez des trous d'essai et demandez à quelqu'un de se tenir debout sur le plancher au-dessus en enfonçant les vis. Utilisez des vis ne dépassant pas trois centimètres (1 1/4 po) de longueur pour ne pas traverser le plancher fini.
  • Glissez une rondelle sur les vis avant de les enfoncer pour les empêcher d'aller trop loin.
  • Si vous disposez d'un accès sous le plancher à partir du sous-sol ou d'un espace dans lequel vous pouvez vous glisser, essayez d'arrêter les grincements avec un pistolet à colle chaude. Demandez à quelqu'un de marcher sur le plancher pour pouvoir repérer l'endroit grinçant. Recherchez en particulier les espaces entre le sous-plancher et les solives qui le soutiennent. Appliquez ensuite de la colle chaude le long de chaque côté des solives.
  • Au lieu de la colle chaude, vous pouvez injecter du calfeutrage à base de polyuréthane dans les espaces entre les solives et le sous-plancher. Enfoncez le mastic dans les interstices avec une cuillère en plastique.
  • Il est également possible de renforcer les solives en clouant des bandes de deux centimètres (3/4 pouce) de contreplaqué sur elles. Clouez les bandes de l'un des côtés des solides ou des deux selon l'instabilité du plancher. Demandez à votre scierie de couper des bandes de contreplaqué de la même largeur que les solives.
  • Appliquez la colle de construction sur l'un des côtés et sur la face supérieure d'une bande, placez-la contre une solive et clouez-la en position avec deux rangées de clous, en les répartissant pour éviter qu'ils ne se chevauchent.
  • Les planchers fléchissent parce qu'ils ne disposent pas d'un soutien suffisant. Consolidez l'ensemble avec un pont diagonal entre les solives. Une consolidation en métal, disponible dans les magasins de bricolage, est facile à installer sous les planchers en conservant les solives accessibles. Enfoncez simplement un clou à travers l'extrémité de chaque traverse pour fixer la traverse aux solives.
  • Laissez un espace entre les pièces de votre consolidation afin de leur éviter de faire du bruit en se frottant.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu