Faire un pot en colombins en 6 étapes faciles

Le pot en colombins est l'une des formes les plus simples et les plus connues de poterie. Tentez votre chance avec ce projet amusant. Voici comment vous y prendre.

Faire un pot en colombins en 6 étapes faciles

1. Faire le colombin

  • Formez un colombin (serpentin ou une longue corde) en roulant l'argile avec vos mains sur un plan de travail.
  • Appliquer une pression très douce pendant que vous roulez le colombin avec les paumes. Déplacez du bout des doigts vers la paume de votre main.
  • Tandis que le colombin s'allonge, déplacez vos mains à partir du centre vers les extrémités.
  • Si vous préparez un certain nombre de colombins à l'avance, recouvrez-les de plastique pour les garder humides.

2. Couper la base

  • Placez la pâte sur plusieurs couches de papier journal qui peuvent être facilement déplacées sans endommager votre travail.
  • Pour laisser vos mains complètement libres de travailler l'argile, essayez une roue ou une table tournante opérée par le pied.

3. Joindre la base et le colombin

  • Lorsque vous avez fait votre premier colombin, brossez-en la partie à coller avec une brosse à dents trempée dans de l'eau pour l'aider à s'unir à la base que vous aurez préparée au préalable.
  • Combiner les deux en enroulant l'argile du colombin sur le pourtour de la base. Pour de grands pots, ajoutez un colombin plus fin à l'intérieur de ce premier joint. Cela crée un renfort et empêchera le pot de se fissurer plus tard.
  • En travaillant l'argile, maintenez une main à l'extérieur pour soutenir la paroi et maintenir la forme.

4. Joindre les colombinsl

  • Avec les doigts ou un outil, créez des aspérités sur la partie supérieure de chaque colombin avant d’y coller le suivant.
  • Ajoutez quatre ou cinq colombins. Joignez-les à l'intérieur en lissant l'argile à travers les joints.
  • Le joint peut encore être lissé en utilisant vos doigts de la base vers le sommet.
  • Fournissez un appui avec votre main à l'extérieur du pot.

5. Superposer les colombins

  • Ajouter des colombins une couche à la fois pour garder la forme égale.
  • Tranchez les colombins à un léger angle où ils rejoignent pour plus de solidité.

6. La finition

  • Lorsque les serpentins ont tous été joints, la surface peut être achevée à l'aide d'une spatule. Cet outil permet de lisser l'extérieur du pot et d'affiner la forme.
  • En lissant la surface, gardez une main pour soutenir l'intérieur du pot.
  • Pour une surface encore plus lisse, terminez le travail d’une estèque en caoutchouc.

La clé pour faire un beau pot, c’est la patience. Vous pouvez ne pas obtenir quelque chose de parfait du premier coup, mais à force de pratique, vous finirez par obtenir d’excellents résultats.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu