Garder ses dents de sagesse ou les faire extraire?

Les dents de sagesse ne sont pas aussi sages que leur nom l’indique. Elles sont les troisièmes et dernières molaires à se pointer, entre l’âge 16 et 25 ans. Il arrive qu'elles se présentent plus tard. Pour éviter les mauvaises surprises, votre dentiste doit les avoir à l’œil!

Garder ses dents de sagesse ou les faire extraire?

Manque d’espace

Selon votre physionomie, il est possible que les dents de sagesse ne puissent pas percer complètement. En effet, elles doivent avoir assez d’espace à l’arrière des mâchoires pour occuper leur position normale et ne pas s'enclaver.

Si, pour une raison ou une autre, une dent de sagesse ne peut pas occuper sa position normale, voici quelques problèmes qui peuvent en résulter:

  • Des kystes
  • Un déplacement des dents
  • Des caries à la deuxième molaire
  • Des péricoronarites (inflammation des gencives et des tissus qui entourent la couronne d’une dent de sagesse)
  • Diverses infections.

Doit-on systématiquement faire enlever ses dents de sagesse?

C’est pour prévenir ces problèmes qu'autrefois les dentistes enlevaient, presque systématiquement, les dents de sagesse .

  • Aujourd’hui, avant d’opérer un patient, le professionnel examine attentivement la bouche et en fait plusieurs radiographies.
  • Grâce à ces observations, il peut prévoir la position finale qu’occuperont les dents de sagesse  et leur impact sur les autres dents et les gencives.
  • S'il en conclut qu'une ou plusieurs dents de sagesse peuvent créer des  problèmes, le dentiste en informe son patient, qui décide s'il les fait extraire ou non.
  • Si vous décidez garder vos dents de sagesse, visitez régulièrement votre dentiste pour prévenir l’apparition de problèmes.

L’extraction d’une dent de sagesse

L’extraction d’une dent de sagesse n’est pas le propre des adolescents. Plusieurs adultes font retirer leurs dents de sagesse pour prévenir ou contrer une infection tardive.

  • Bien sûr, c'est plus facile de faire extraire une dent de sagesse à l’adolescence qu'à l'âge adulte et, surtout, on récupère plus rapidement.
  • C'est le chirurgien dentiste qui pratique l’opération. Il débute par l'anesthésie de la région de la bouche où il travaillera.
  • L’opération elle-même n’est pas douloureuse et sa durée varie d’un patient à l’autre. Disons qu'en moyenne, on peut compter environ 30 minutes par dent.

Après l’opération

Une fois l'opération décidée, la question la plus fréquente que se fait poser un dentiste est celle-ci: «Est-ce que j'aurai les joues enflées durant plusieurs jours?».

  • Les conséquences de l'intervention varient d’une personne à l’autre, en fonction de l’âge et du déroulement de l’opération.
  • Les fumeurs présentent plus de risques de complications.
  • Généralement, on note une enflure et une certaine sensibilité qui peut durer de 3 à 5 jours.
  • Le dentiste peut d’ailleurs prescrire des analgésiques pour limiter l’inconfort.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu