Soulager la goutte à l'aide d'un régime alimentaire

La goutte est une forme d'arthrite causée par un défaut héréditaire dans la capacité du rein à excréter de l'acide urique. En Amérique du Nord, environ 21 personnes sur 1000 en souffrent, dont environ la moitié sont en surpoids. Comme ces conseils le suggèrent, il existe quelques façons de soulager la goutte en modifiant votre régime alimentaire.

Soulager la goutte à l'aide d'un régime alimentaire

1. Quelques précautions

  1. Perdre du poids progressivement. De nombreuses personnes souffrant de la goutte sont obèses; la perte du poids – en particulier la graisse autour de l'abdomen – prévient souvent contre les attaques futures. Cependant, la perte de poids doit être progressive, car une réduction rapide peut augmenter les niveaux d'acide urique dans le sang et provoquer la goutte. Comme le jeûne augmente les niveaux d'acide urique dans le sang, les personnes souffrant de la goutte doivent éviter de sauter des repas. Les régimes alimentaires riches en protéines, faibles en glucides doivent être évités, puisque ces régimes encouragent la formation de cétones, sous-produits métaboliques qui entravent la capacité du corps à excréter l'acide urique.
  2. Modifier votre traitement médicamenteux. Parfois, la goutte est provoquée par l'utilisation de l'aspirine ou des diurétiques pour l'hypertension artérielle. Ces médicaments peuvent interférer avec la fonction rénale normale et l'élimination de l'acide urique. Votre médecin peut changer de traitement si vous ressentez des douleurs articulaires graves en suivant un traitement médicamenteux.
  3. Évitez les aliments riches en purines. Les aliments ayant une teneur élevée en substances chimiques naturelles appelées purines favorisent la surproduction d'acide urique chez les personnes prédisposées à la goutte. Les aliments riches en purine comprennent les anchois, les sardines, le foie, les rognons, le cerveau, les extraits de viande, le hareng, le maquereau, les pétoncles, le gibier, la bière et le vin rouge; ceux-ci doivent être complètement évités. Une teneur modérée en purine se trouve dans les céréales à grains entiers, le germe de blé et le son de blé, l'avoine, les haricots et les pois secs, les noix, les asperges, le chou-fleur, les pois et les champignons; mangez-en avec modération.
  4. Buvez beaucoup de liquides. Essayez de boire au moins deux litres (deux pintes) par jour pour diluer l'urine et prévenir la formation de calculs rénaux. Bien que la bière et le vin, en tant que produits de fermentation, sont les seules boissons alcoolisées connues pour être riches en purines, tout type d'alcool peut interférer avec l'élimination de l'acide urique. Les personnes qui souffrent de goutte doivent boire uniquement de l'alcool distillé en petites quantités. Les boissons caféinées peuvent également augmenter la production d'acide urique et nuire à son élimination par l'organisme.
  5. Mangez du poisson riche en oméga-3. Il a été déterminé que les acides gras oméga-3 dans les poissons réduisent la douleur et l'inflammation chez les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde et peuvent avoir un avantage similaire pour la goutte, mais cela peut être contré par la teneur en purine du poisson.

Les personnes souffrant de goutte peuvent également souffrir d'hypertension, de maladies cardiaques, de diabète et de taux de cholestérol sanguin élevé. Une consultation avec une diététiste peut aider à concevoir des repas sains et appétissants qui créent un équilibre entre les préoccupations de santé et le plaisir de la nourriture.

2. La vérité sur les cerises

Le jus de cerise, plus particulièrement le jus de cerise noire, est un remède que l’on utilisait autrefois pour soulager la goutte et qui est encore populaire de nos jours. Mais est-ce que ça fonctionne? Rien de définitif n'a été prouvé. Cependant, une étude publiée dans le Journal of Nutrition en juin 2003 a révélé que la consommation de cerises en effet diminué les niveaux d'acide urique dans l'urine chez les femmes participant à l'étude, ce qui pourrait expliquer l’effet anti-goutte de ce fruit.

Lorsque ce n’est pas la saison des cerises, vous pouvez toujours acheter un extrait de fruit de cerise, offert dans les magasins d'alimentation naturelle, ou boire 125 ml (une demi-tasse) de jus de cerise ou de jus de bleuet par jour. Les bleuets et les fraises peuvent avoir des effets similaires à ceux des cerises. On rapporte également que manger de l'ananas ou prendre la bromélaïne, une enzyme anti-inflammatoire trouvée dans l'ananas, est efficace contre la goutte, mais il n'a pas été démontré que la bromélaïne peut être absorbée intacte dans la circulation sanguine.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu