Guide de nutriments, de A à Z: A

Il existe une abondance d'éléments nutritifs qui influencent notre santé. En voici quelques-uns commençant par la lettre A.

Guide de nutriments, de A à Z: A

Actinidine

Une enzyme présente dans le kiwi, l'actinidine est censé faciliter la digestion. Il peut aussi être utilisé comme attendrisseur de viande naturel.

Ajoenes

Ces composés phytochimiques peuvent être trouvés dans l'ail et peuvent réduire le taux de LDL (le «mauvais» cholestérol) et aussi posséder des propriétés anticoagulantes, anticancéreuses et antifongiques. Voir également les composés soufrés (ci-dessous).

Allicine

Responsable de l'odeur forte de l'ail, l'allicine produit de nombreux composés soufrés, possiblement avec des propriétés antibactériennes.

Composés d'allium

Voir composés soufrés.

Composés soufrés: phytochimiques soufrés abondants trouvés dans l'ail et la famille des oignons. Certains composés soufrés peuvent stimuler les enzymes de lutte contre le cancer.

  • Sources: la ciboulette, l'ail, les poireaux, les oignons, les oignons verts, les échalotes.

Isothiocyanate d'allyle

Ce composé peut combattre le cancer, et sa nature piquante peut éliminer la congestion due au rhume et à la grippe.

  • Sources: les choux de Bruxelles, le chou, le raifort, le chou frisé, les graines de moutarde brune.

Allyl methyl trisulfide

Ce composé soufré peut stimuler l'activité du glutathion S-transférase, une enzyme connue pour aider à la détoxication de substances cancérigènes dans le foie et côlon.

  • Sources: l'ail, les oignons, les poireaux.

Allyl sulfides

Ces composés soufrés, trouvés dans l'ail, les oignons, les poireaux, les oignons verts et autres membres de la famille des oignons, font l'objet d'une étude au sujet de leur potentiel pour combattre le cancer.

Alpha-carotène

Tout comme le bêta-carotène, l'alpha-carotène est un caroténoïde antioxydant et un précurseur de la vitamine A.

  • Sources: les abricots, les carottes, les citrouilles, les patates douces.

Acide alpha-linolénique (ALA)

Un acide gras essentiel lié à un large éventail de bénéfices pour la santé. Vital pour de nombreuses fonctions, il ne peut être fabriqué par le corps et doit donc être obtenu à partir d'aliments.

  • L'ALA est important pour l'entretien des membranes cellulaires et pour la création de substances dans le corps qui protègent contre les phénomènes inflammatoires.
  • L'ALA se transforme dans le corps humain en deux acides gras oméga-3: en EPA (acide eicosapentaénoïque) et en DHA (acide docohexaenoique).
  • Sources: l'huile de canola, l'huile de soja, les graines de lin, le pourpier, les noix.

Acides aminés

Ils représentent les composants de base des protéines. 20 acides aminés sont nécessaires à une croissance humaine et un fonctionnement convenable.

  • Beaucoup peuvent être synthétisés dans le corps en cas de besoin; ceux-ci sont appelés non essentiels.
  • Les acides aminés essentiels (tels que la lysine, le tryptophane, etc.) ne peuvent pas être synthétisés en quantités suffisantes et doivent être fournis par l'alimentation.

Anthocyanes

Responsable pour les pigments rouges et bleus présents dans certains fruits et légumes, les anthocyanes sont des flavonoïdes faisant l'objet d'une étude en raison de leur potentiel pour supprimer la croissance des cellules tumorales, à abaisser le LDL («mauvais» cholestérol) et pour empêcher le sang de former trop de caillots.

  • Sources: les pommes, les baies, le chou rouge, les cerises, les raisins rouges et pourpres, les prunes, les grenades.

Antioxidants

Trouvés dans une grande variété d'aliments à base de plantes, les antioxydants sont des composés qui peuvent avoir le potentiel de prévenir de nombreuses maladies.

  • Agissant comme gardes du corps internes, les antioxydants errent à travers le corps et trouvent les radicaux libres.
  • En piégeant et détruisant les radicaux libres, les antioxydants peuvent protéger contre divers types de cancer, améliorer la santé cardiovasculaire, renforcer l'immunité et protéger contre les cataractes et la dégénérescence maculaire.
  • Certains des pouvoirs de lutte contre les maladies les plus puissants attribués à certains composés phytochimiques et vitamines (notamment la vitamine E, la vitamine C, les caroténoïdes, le sélénium et les flavonoïdes) sont dus à leurs capacités antioxydantes.
  • Une synergie naturelle se produit lorsque certains antioxydants travaillent ensemble pour désarmer les radicaux libres et protéger les cellules contre les dommages.

Apigénine

Ce composé est un flavonoïde qui peut arrêt la croissance tumorale ainsi qu'exercer une action anti-inflammatoire.

  • Sources: le céleri, le persil.

Arginine

Cet acide aminé cardioprotecteur non essentiel (même s'il est essentiel au cours de l'enfance) est censé améliorer la circulation et renforcer la circulation sanguine autour du cœur.

  • Cependant, pour les personnes qui sont sujettes à développer des boutons de fièvre, il est peut-être préférable de réduire la consommation d'aliments riches en arginine et d'augmenter la consommation d'aliments riches en lysine si vous vous sentez dans un état lamentable.
  • Sources: les produits laitiers, le poisson, la volaille, les noix.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu