La faillite en cinq questions essentielles

Vous êtes acculé au pied du mur et vous pensez faire faillite? Pas si vite! Ne vous laissez pas séduire trop vite par cette idée!

La faillite en cinq questions essentielles

1.       Qu’est-ce que la faillite?

Selon l’Agence du revenu du Canada, la faillite est «un processus légal administré par Industrie Canada en vertu de laLoi sur la faillite et l'insolvabilité, à la suite duquel vous pouvez être libéré de la plupart de vos dettes».

Il s’agit d’un recours de dernière instance afin de se libérer de dettes qu’il est devenu impossible de rembourser. Pour ce faire, il faut faire affaire avec un syndic de faillite, à qui vous allez céder tous vos biens et actifs afin qu’il paie vos dettes, le tout moyennant des frais.

Certaines dettes à caractère spécifique ne seront pas incluses dans la faillite, comme les amendes ou pensions alimentaires.

2.       Quand doit-on faire faillite?

Quand vos dettes sont devenues trop importantes, que vous avez plusieurs comptes en recouvrement, que vous ne pouvez plus faire vos paiements et que vous avez épuisé tous les autres moyens à votre disposition. La faillite est lourde de conséquences et n’est pas une solution idéale.

3.       Quelles sont les autres solutions?

Il y a bien sûr la réduction des dépenses et l’augmentation des revenus, mais ce n’est pas toujours possible. Vous pouvez aussi tenter de vous entendre avec vos créanciers, vendre des biens, consolider vos dettes, effectuer un dépôt volontaire à la cour (Loi Lacombe) ou encore faire une proposition de consommateur à un syndic de faillite selon vos capacités de paiement.

Cette dernière solution est de plus en plus utilisée et représente une bonne porte de sortie pour diminuer son taux d’endettement sans faire faillite tout en vous mettant à l’abri des saisies et vous permettant de conserver vos biens.

4.       Quelles sont les conséquences de la faillite

Il y a un seul avantage à faire faillite: vous repartez à zéro, souvent sans aucune dette. C’est une deuxième chance. Cependant, les conséquences sont importantes. Vous serez dépossédé de vos biens, vous serez étiqueté comme «failli» dans votre dossier de crédit, ce qui entraînera une grande difficulté d’accès au crédit durant les six à sept années suivant la faillite. Vous aurez de la difficulté à acquérir des biens, une maison, une marge de crédit, etc. Même si vous redressez votre situation par la suite, certaines institutions refusent tout crédit à une personne ayant fait faillite.

5.       Quoi faire après avoir fait faillite?

Il vous faudra tout d’abord attendre d’être libéré de votre faillite, généralement neuf mois. Durant cette période, tous les biens acquis devront être cédés au syndic.

Ensuite, vous repartez à neuf. Vous devrez, afin d’améliorer le profil de votre dossier de crédit, prendre certaines actions:

  • Refaites un budget et respectez-le;
  • Épargnez;
  • Payez tous vos comptes à temps;
  • Demandez une carte de crédit sécurisée et payez-la en entier chaque mois.

Renseignez-vous bien et pensez-y avant de prendre cette décision. Il y a d’autres solutions!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu