La lettre de recommandation, un précieux atout!

La lettre de recommandation permet à un futur employeur de s’assurer de vos compétences pour un poste. Voici l’essentiel à savoir sur cet atout précieux.

La lettre de recommandation, un précieux atout!

Demander une lettre

Pour recevoir une lettre de recommandation d’un ancien employeur, vous pouvez tout simplement lui en demander une au moment de votre départ ou lorsque vous avez rendez-vous avec un futur employeur.

  • Vous remettrez cette lettre au moment de la première rencontre avec celui-ci, ce qui vous permettra de renforcer une première impression positive.

Est-ce que l’ancien employeur peut refuser?

Si la relation professionnelle s’est bien terminée, votre ancien employeur n’a aucun motif raisonnable de vous refuser une lettre de recommandation. Cependant, il se doit de faire preuve de transparence.

  • Assurez-vous donc que la perception de votre travail est positive avant de lui demander une telle lettre.
  • Un récent jugement de la Cour d’appel a précisé que même si un employeur n’a pas l’obligation de remettre une lettre de recommandation à un ex-employé, il doit faire preuve de bonne foi et avoir des raisons valables pour refuser.

Le certificat de travail

Dans tous les cas, l’employeur a l’obligation, au minimum, de remettre un certificat de travail.

  • Ce certificat mentionnera les fonctions, ainsi que la nature du travail et la durée d’emploi de l’ancien employé, les dates de début et de fin d’emploi, ainsi que les coordonnées de l’employeur, mais il ne comportera aucune indication sur les compétences ou le comportement de l’employé.

Protection des renseignements personnels

En l’absence d’une lettre de recommandation, il arrive de plus en plus souvent qu’un futur employeur demande la permission de communiquer par téléphone avec certains de vos anciens patrons ou collègues.

  • Il est important de rappeler qu’un employeur ne peut divulguer de renseignements personnels sur vous sans votre autorisation et qu’il se doit de respecter la Loi sur la protection des renseignements personnels.
  • En général, un futur employeur ou une agence de placement vous demandera donc une autorisation écrite avant de communiquer avec votre ex-employeur ou vos relations professionnelles pour vérifier l’exactitude des informations fournies.

Que trouve-t-on en général dans une lettre?

Le contenu d’une lettre de recommandation peut varier, mais on y trouvera généralement les éléments suivants:

  • La mention de la fonction et de la durée de l’emploi
  • Une brève description du travail accompli
  • L’énumération des tâches effectuées
  • L’appréciation des compétences requises pour le poste occupé
  • L’évaluation du comportement de l’individu
  • Le degré de satisfaction général de l’employeur à l’égard de l’employé.

Un avantage certain!

Si une lettre de recommandation n’est pas toujours requise pour l’obtention d’un poste, elle est un atout certain. Non seulement permet-elle de mettre vos compétences en valeur, mais elle peut aussi confirmer les premières impressions d’un employeur, voire les influencer, et lui donner une confiance accrue en votre potentiel. Vous munir d’une ou de plusieurs lettres de recommandation pertinentes ne peut donc que vous avantager.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu