La pleine lune affecte-t-elle votre santé ?

Voilà des siècles que l'influence de la pleine lune sur notre comportement parfois étrange est bien connue. Aujourd'hui, plusieurs croient qu'un lien existe entre notre santé et cet astre lunaire, mais qu'en dit la science ? Ce lien existe-t-il réellement, ou n'est-il que bobard et folklore ?

Tant de films et de légendes y font référence (qui se rappelle de Teen Wolf, avec Michael J. Fox ?). Certains soirs, les nuages se séparent, faisant place à une pleine lune incandescente et puis, soudainement, nos voisins commencent à agir bizarrement. S'agit-il d'une simple coïncidence ? Plusieurs croient que non.

La pleine lune affecte-t-elle votre santé ?

[Photo Credit: iStock.com/Grigory Bruev]

C'est quoi au juste, une pleine lune ?

Il faut réaliser que 50 % de la surface de la Lune est constamment illuminé par le Soleil. Toutefois, nous la voyons habituellement lorsqu'elle est dans l'ombre. La Lune est dite « pleine » lorsqu'elle est directement opposée au soleil et que nous pouvons la voir complètement (sa face vers nous bien sûr) ; il faut donc que la Lune, la Terre et le Soleil soient parfaitement alignés ! Cette situation se présente une fois par mois, et ne dure techniquement qu'une journée, mais elle apparaît pleine pendant 2 à 3 jours. Vous avez sans doute déjà entendu parler de la « lune bleue », ou de sa version rose. Ce ne sont que des noms qui lui sont attribués, elle ne change pas vraiment de couleur ; ce sont des particules présentes dans l'atmosphère qui sont responsables de ce phénomène.

D'où vient cette théorie liant la lune à nos comportements erratiques ?

Il faut reculer jusqu'à la Rome antique pour bien comprendre l'origine de cette croyance. Le philosophe Pline l'Ancien est l'un des premiers à avoir fait le lien entre l'astre et le comportement humain. Il suggéra que la pleine lune provoquât la formation de rosée sur le sol... mais également dans notre cerveau ! Voilà qui explique pourquoi certaines personnes deviennent... lunatiques ! Le mot latin luna est devenu lunaticus, désignant une personne affectée par l'astre lors de la pleine lune.

Qu'en dit la science ?

La Lune a des répercussions prouvées sur la planète Terre et ses habitants. C'est sa force gravitationnelle qui fait bouger nos océans, créant du même coup les marées hautes et basses. Les chercheurs ont également remarqué que la Lune influence la vie des insectes, oiseaux et animaux marins.

C'est un peu moins clair en ce qui concerne l'humain. On a blâmé la pleine lune pour quantité de migraines, de sautes d'humeur, convulsions et même certains gestes criminels.  On va même jusqu'à raconter qu'il y aurait recrudescence du nombre de naissances lors d'une pleine lune, mais cette théorie n'a pas été prouvée. Dès qu'une étude démontre l'existence d'un lien entre la Lune et la psyché humaine, une autre affirme le contraire. Une exception demeure toutefois : la Lune affecte bel et bien la qualité de notre sommeil.

De nombreuses études fort crédibles ont indiqué que les participants éprouvaient de la difficulté à s'endormir, ou à bénéficier d'un sommeil réparateur, tout de suite avant ou après une pleine lune. La raison n'est pas encore clairement identifiée, mais ce qui est certain, c'est que le lien existant entre la Lune et les habitants de la Terre continuera toujours à nous fasciner... et à alimenter toutes les théories les plus loufoques !

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu