La pression dans l’œil : un symptôme qui passe inaperçu…

Ressentir de la pression dans l’œil est le plus souvent relié au glaucome. Or, consulter l’optométriste seulement quand on a l’impression que notre vue baisse ou que l’on ressent de la douleur ne suffit pas. Il est important de faire examiner ses yeux régulièrement puisque certaines maladies oculaires, comme le glaucome, ne présentent pas de symptômes particuliers.
Le glaucome

Le glaucome est une maladie du nerf optique causée par l’augmentation de la pression dans l’œil. La pression s’élève lorsque le liquide qui circule à l’intérieur et à l’extérieur de l’œil (l’humeur aqueuse) ne peut s’écouler correctement.

Lorsque le nerf optique est endommagé…

Les images que l’on voit sont transmises au cerveau par le nerf optique. Ce sont les fibres nerveuses dont il est composé que le glaucome endommage. Le nerf optique est ainsi irrémédiablement détruit. S’il n’est pas traité assez tôt, le glaucome peut entraîner la cécité (perte totale du sens de la vision).

Prévenir le glaucome

Un examen régulier de la vue est important, puisque seul un spécialiste (l’optométriste) peut mesurer la pression dans l’œil et déterminer si elle est normale. La pression peut être plus élevée sans que le nerf optique soit abimé, mais c’est souvent un symptôme précurseur du glaucome.

Les deux types de glaucomes

1. Le glaucome à angle ouvert

La plupart des gens qui souffrent d’un glaucome à angle ouvert, la forme la plus courante du glaucome, ne ressentent aucun symptôme jusqu’à ce que leur vision soit atteinte. Une personne peut donc souffrir de ce type de glaucome sans le savoir. Il survient lorsque le liquide aqueux ne s’écoule pas correctement.

2. Le glaucome à angle fermé

S’il ne représente que 10% des cas, le glaucome à angle fermé est un cas d’urgence. La cécité peut survenir quelques heures seulement après la crise de glaucome, qui est très douloureuse. Le liquide aqueux ne s’écoule plus du tout et la pression dans l’œil augmente brusquement. Il s’accompagne notamment des symptômes suivants:

  • Vision soudainement embrouillée;
  • Douleur dans l’œil ou autour de celui-ci;
  • Extrême sensibilité à la lumière;
  • Dilatation de la pupille;
  • Nausées ou vomissements.

Les facteurs de risques

Les personnes âgées de plus de 50 ans ou d’origine afro-canadienne sont davantage susceptibles de développer un glaucome. Les risques sont également plus grands si un membre de la famille en souffre.

Traitements

Pour l’instant, le glaucome ne se guérit pas. Il peut toutefois être assez facilement contrôlé, grâce à des gouttes qui aident à réduire la pression dans l’œil, par exemple, ou par une chirurgie dans les cas les plus graves.

Les informations acquises par le système visuel permettent plus de 80% de nos apprentissages. On a donc tout à gagner à prendre soin de nos yeux et à voir à notre bonne santé oculaire. Quand on pense qu’une simple visite chez l’optométriste pourrait sauver notre vue…

La pression dans l’œil : un symptôme qui passe inaperçu…
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu