La verveine citronnelle : parfumée et médicinale !

Le délicieux parfum citronné de la verveine citronnelle (ou encore verveine odorante, verveine du Pérou)a longtemps été recherché pour les tisanes, les liqueurs, les plats cuisinés, les pots-pourris et les parfums. Nous vous présentons cette plante aromatique en 3 points précis.

La verveine citronnelle : parfumée et médicinale !

1. Jardinage

La verveine citronnelle ressemble à un buisson à feuilles caduques. Ses branches sont arquées et ses feuilles, terminées en pointe, disposées en verticilles de trois autour de la tige. En été, elle porte des panicules terminales de petites fleurs à quatre pétales, blanches ou mauve pâle.

Emplacement: la verveine citronnelle doit être en plein soleil, mais à l'abri, et a besoin de terreau perméable au pH plutôt neutre.

Multiplication : procédez par boutures herbacées en été.

Entretien: la verveine citronnelle est endommagée par le gel et nécessite un paillis par hiver froid. Sinon, elle peut être cultivée en pot et mise à l'abri pendant la période de dormance hivernale. Taillez pour conserver une forme régulière au printemps. Les buissons se couvrent de feuilles tardivement : prenez garde à ne pas les mettre au rebut trop vite.

Parasites et maladies: en serre, la verveine citronnelle est sujette à la mouche blanche et à la mite araignée.

Récolte et conservation: les feuilles peuvent être récoltées à tout moment, pour être utilisées fraîches ou séchées à l'air libre.

2. Cuisine

Les feuilles de verveine citronnelle sont meilleures fraîches et jeunes. Utilisez-les en petites quantités, car leur goût intense tend à dominer les mets.

Finement ciselées, elles apportent une note citronnée aux desserts crémeux, salades de fruits, desserts fruités et boissons.

Vous pouvez les faire infuser dans des crèmes anglaises et autres nappages sucrés. Elles parfument aussi certaines recettes asiatiques, les plats de volaille ou les farces.

Ces propriétés relaxantes et digestives en font une excellente tisane après le souper.

L'herbe sucrée. Le grand herbier du monde recèle de nombreuses plantes extraordinaires plus sucrées encore que le sucre. L'une d'elles, de la famille des verbénacées, est l'herbe sucrée des Aztèques (Phyla scaberrima, ouLippia dulcis), une plante vivace délicate.

C'est une plante sauvage d'Amérique centrale, du Mexique et des Caraïbes. Ses feuilles contiennent de l'hernandulcine, au pouvoir édulcorant trois fois supérieur au sucre et très camphrée.

Les souches, également très camphrées, ont un goût déplaisant et ne doivent pas être ingérées, car elles sont potentiellement toxiques, mais le chémotype cubain n'a qu'une teneur infime en camphre.

L'herbe sucrée du Paraguay (Stevia rebaudiana) est une plante vivace haute, de la famille des astéracées. C'était layerba dulcedesdes Indiens Guaranis, qui en sucraient leuryerba mate, un thé à base d'une espèce de houx (Ilex paraguariensis).

Les stévias contiennent des stéviosides, au pouvoir sucrant jusqu'à 300 fois supérieur au sucre.

3. Phytothérapie

La verveine citronnelle est prescrite en cas de troubles digestifs, de flatulences et de coliques.

On pense qu'elle aide à lutter contre les insomnies et la nervosité.

Elle est aussi prise en cas de fièvre.

Pour un usage approprié, consultez un médecin ou un phytothérapeute. La verveine citronnelle est déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent.

Maintenant que vous en savez plus sur la verveine citronnelle, peut-être aurez-vous l'envie de l'intégrer à votre jardin !

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu