Le sommeil est bon pour le cœur

On dort en moyenne 2 heures de moins par nuit qu'il y a 40 ans, une mauvaise nouvelle pour notre système cardiovasculaire. Or, suffisamment dormir est une importante assurance contre un lot de facteurs de risques, notamment l'obésité, le syndrome métabolique, le diabète et l'hypertension artérielle. Les personnes qui ne dorment pas assez sont également plus susceptibles de développer l'athérosclérose. Voici quelques renseignements et chiffres sur les effets du sommeil.

Le sommeil est bon pour le cœur

1. Ne lésinez pas sur le sommeil

  • Dans une étude, des radiographies ont révélé des artères calcifiées (une mesure de l'athérosclérose) chez presque une personne sur trois qui dormait moins de 5 heures par nuit, tandis que le simple fait de dormir une heure de plus réduisait ce rapport à une personne sur 10.
  • La pression artérielle et la fréquence cardiaque sont généralement à leur plus bas durant le sommeil; les gens qui dorment moins ont donc tendance à souffrir d'une pression artérielle élevée.
  • Les femmes en manque de sommeil sont particulièrement à risque; celles qui dorment cinq heures ou moins par nuit sont deux fois plus susceptibles de souffrir d'hypertension que celles qui dorment sept heures ou plus.
  • Les résultats d'une étude sur les habitudes de sommeil d'environ 10 000 personnes ont révélé que ceux qui dorment habituellement cinq heures par nuit ou moins doublent leur risque de décès dû à une maladie cardiovasculaire comparativement à ceux qui dorment sept heures ou plus.
  • En gros, les gens qui dorment bien vivent plus longtemps.

2. Ne dormez pas trop

  • En fait, ne pas assez dormir et trop dormir affectent tous deux négativement la santé de votre système cardiovasculaire.
  • Dormir pendant cinq heures ou moins, ou pendant neuf heures ou plus sont tous deux associés à un taux plus élevé de mortalité due à une maladie cardiovasculaire comparativement à un sommeil d'environ sept heures par nuit.
  • Les résultats sont si marqués que, selon l'avis scientifique actuel, la durée du sommeil pourrait être un important indicateur du risque de maladie cardiaque.
  • Cela pourrait être dû à une augmentation du risque de diabète et d'hypertension chez ceux qui dorment trop peu ou trop longtemps.

3. La somnolence diurne peut présenter un risque

  • Les troubles du sommeil sont particulièrement dangereux, car ils favorisent plusieurs facteurs de coagulation du sang, ce qui augmente le risque de caillot sanguin.
  • Enfin, si vous dormez habituellement mal, vous avez de bonnes chances de vous sentir fatigué durant la journée.
  • Selon une étude à grande échelle sur les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, la somnolence diurne est associée à une augmentation de 35% du risque de maladie cardiovasculaire chez les hommes et de 66% chez les femmes.
  • La somnolence diurne augmenterait aussi le risque d'insuffisance cardiaque de 49 % chez les hommes et de plus de 50% chez les femmes.
  • Il vaut donc la peine de prendre le temps de trouver ce qui perturbe votre sommeil la nuit, surtout si vous êtes une femme.

4. Attention aux siestes

  • S'assoupir en s'assoyant pour lire le journal ou regarder la télévision pourrait être un signe que vous êtes à risque d'un AVC.
  • Selon une étude menée sur 2000 personnes, celles qui disent somnoler durant le jour à un moment où ils n'ont pas l'intention de dormir sont deux fois plus susceptibles de souffrir d'un AVC durant les deux années suivantes que ceux qui gardent les yeux bien ouverts. Par ailleurs, ce risque augmente de quatre fois et demie chez les gens qui disent vivre ce genre de situation fréquemment.
  • Si vous avez développé des habitudes de siestes diurnes inhabituelles, il serait peut-être temps de vous faire examiner par votre médecin.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu