Les aliments qui combattent l'hypothyroïdie

L'hypothyroïdie se produit lorsque votre thyroïde ne fabrique ou ne sécrète pas assez d'hormones, ce qui se manifeste par un ralentissement des processus métaboliques. Voici quelques renseignements sur cette affection et les aliments qui peuvent aider à la combattre.

Les aliments qui combattent l'hypothyroïdie

Comprendre ce trouble

  • Une baisse des hormones thyroïdiennes entraîne une baisse d'énergie, perturbe l'absorption des nutriments et favorise le gain de poids.
  • Les symptômes d'une thyroïde inactive comprennent la constipation, la dépression, le goitre (hypertrophie de la thyroïde), la peau sèche, la fatigue et la sensibilité au froid.
  • Des recherches ont révélé que les gens qui souffrent de cette affection ont un risque plus élevé de maladie cardiaque, car ils développent un taux anormalement élevé de cholestérol obstruant les artères.
  • Des experts estiment qu'environ 10 à 25 % de la population adulte nord-américaine pourrait être atteinte d'une forme ou l'autre d'hypothyroïdie. Cette affection est plus répandue chez les personnes âgées et les femmes sont 10 fois plus susceptibles que les hommes d'en souffrir.

Les causes

  • La cause la plus commune de l'hypothyroïdie au Canada est une maladie auto-immune connue sous le nom de thyroïdie d'Hashimoto, qui cause une accumulation de cellules immunitaires dans les tissus thyroïdiens et y perturbe la production d'hormones.
  • Une glande thyroïde inactive peut également être causée par un traitement contre l'hyperthyroïdie, par exemple une chirurgie de la glande thyroïde, la radiation, un déséquilibre hormonal dans le corps ou des médicaments. La génétique a également son rôle à jouer.
  • Dans certains cas, une carence en iode (un composant majeur de l'hormone thyroïdienne) peut être responsable de l'hyperthyroïdie. Toutefois, l'iode est tellement abondant dans notre alimentation et dans le sel iodé qu'il est rare de voir une telle carence dans les pays développés.
  • L'iode est nécessaire pour créer l'hormone thyroïdienne, qui aide à son tour à réguler la production d'énergie. Lorsque l'iode fait défaut, la glande thyroïde se gonfle pour mieux le capter. On appelle ce phénomène le goitre.

Découvrez comment une bonne alimentation peut aider

  • En raison de leur métabolisme lent, les personnes atteintes d'hypothyroïdie pourraient n'avoir besoin que de la moitié des calories d'un adulte normal, du moins jusqu'à ce que leurs médicaments viennent corriger leur métabolisme.
  • Les aliments riches en fibres et en nutriments aident à couper les calories et à engendrer un sentiment de satiété, ce qui pourrait permettre de prévenir le gain de poids fréquemment associé à l'hypothyroïdie.
  • Une alimentation à base de plantes riches en glucides complexes pourrait atténuer les symptômes de dépression en lien avec l'hypothyroïdie; les glucides complexes, eux, aident à garder le poids sous contrôle lorsque consommés avec modération.
  • Plusieurs vitamines et minéraux sont essentiels au bon fonctionnement de la glande thyroïde, notamment le zinc et la vitamine E, qui coopèrent pour aider à la synthèse de l'hormone thyroïdienne. On retrouve le zinc dans la volaille et les crustacés et la vitamine E dans les graines de tournesol et le germe de blé.
  • Abondante dans les bananes et le saumon, la vitamine B6 est également nécessaire à la synthèse de l'hormone thyroïdienne et à l'absorption de l'iode.
  • Le sélénium, un minéral présent dans les grains entiers et les noix, vient présumément activer l'hormone thyroïdienne.
  • Les gens qui souffrent d'hypothyroïdie présentent souvent un taux de cholestérol élevé. Remplacer le mauvais gras par le bon gras est une des clé de la gestion du cholestérol.
  • Pour lutter contre la constipation, buvez beaucoup d'eau et optez pour une alimentation riche en fibres insolubles et solubles. Les fibres fournissent aussi une protection contre le cholestérol élevé et le gain de pois.

Les aliments à éviter

  • Étant donné que les goitrogènes crus peuvent perturber l'absorption d'iode par le corps et la synthèse de l'hormone thyroïdienne, il est recommandé pour les gens souffrant d'hypothyroïdie d'éviter les aliments qui en contiennent.
  • Cela comprend notamment les légumes crucifères crus, les arachides, les noix de pin et les fèves de soya.
  • Gardez à l'esprit que la chaleur désactive les goitrogènes; vous pouvez donc continuer de savourer ces aliments si vous les cuisez adéquatement.

Les aliments incontournables

Les haricots, les betteraves, les lentilles, les grenades, le sel iodé (avec modération), les poissons de mer et les algues sont tous les aliments qui sont riches en éléments nutritifs qui peuvent aider à combattre l'hypothyroïdie.

L'hypothyroïdie est une maladie grave, qu'on peut toutefois gérer avec des médicaments et une alimentation adéquate. Utilisez ce guide pour faire des choix alimentaires plus éclairés et demandez à votre médecin si vous recevez vraiment tous les traitements qu'il vous faut.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu