5 mythes déconstruits sur les amalgames dentaires

De nombreuses personnes croient toujours à tort que les amalgames sont dangereux. Voici 5 mythes déconstruits sur les amalgames dentaires pour que vous puissiez y voir plus clair.

5 mythes déconstruits sur les amalgames dentaires

1. Les amalgames sont faits en argent pur

Non. Les plombages « en argent » ne sont pas exclusivement fabriqués à partir de ce métal précieux.

  • Au contraire, ils sont formés à partir d’une poudre constituée d’argent, d’étain, de cuivre et d’autres métaux mélangés à du mercure liquide.

2. Le mercure dans les amalgames est dangereux

Non. Les études n’ont pas permis de montrer avec certitude que les personnes pourvues d’amalgames dentaires souffraient d’un quelconque problème de santé connexe.

  • Les dentistes insistent depuis toujours pour dire que le mercure contenu dans l’amalgame dentaire reste en toute sécurité dans les dents.
  • On sait aussi depuis longtemps que l’exposition chronique à de grandes quantités de mercure peut, entre autres, nuire aux reins et causer des tremblements, une dépression, une irritabilité, une perte de la mémoire.
  • Cependant, aucune preuve scientifique ne permet d’affirmer que les personnes pourvues d’amalgames dentaires présentaient un risque accru de syndrome de fatigue chronique ou de maladie du rein.

3. Les amalgames peuvent causer des maladies graves

Non. Des recherches effectuées par le passé ont suscité des inquiétudes quant à un éventuel risque accru de développer des pathologies telles que les maladies d’Alzheimer et de Parkinson à la suite d’une exposition au mercure.

  • Certaines études douteuses ont conclu que le mercure contenu dans les amalgames pouvait causer la sclérose en plaques.
  • Plusieurs études récentes semblent écarter toute crainte d’un risque de troubles de l’apprentissage chez les enfants pourvus d’amalgames.
  • Une étude a révélé que les enfants qui avaient reçu des amalgames faisaient état, sept ans après, d’une mémoire, d’un niveau de concentration, de capacités motrices et d’autres évaluations neurologiques normales.

4. Il faut se faire retirer les amalgames par mesure de sécurité

Non. Il n’existe aucune preuve que le fait de se faire retirer des amalgames puisse guérir ou soulager les symptômes d’une quelconque maladie.

  • Dans de nombreuses études à l’appui, les chercheurs demandaient généralement aux patients de décrire leurs symptômes avant et après le retrait de leurs amalgames. Ces études peuvent être grandement influencées par l’effet placebo, ce qui met en doute leurs résultats. En effet, il est possible que les personnes se sentent mieux parce qu’elles croyaient fermement que leurs plombages étaient toxiques.
  • Lors d’une expérience, des chercheurs norvégiens ont constaté que les patients atteints de divers troubles chroniques et qui se faisaient retirer leurs amalgames notaient une amélioration de leurs symptômes sept ans plus tard. Cependant, l’évaluation de leurs symptômes correspondait à celle d’un groupe de patients semblables qui avaient conservé leurs plombages.

5. Il n’existe pas de bonnes alternatives

Non. Si vous êtes inquiet à l’idée d’avoir du mercure dans votre bouche, abordez le sujet des obturations en composite avec votre dentiste la prochaine fois que vous avez une carie. Ces alternatives aux amalgames sont de la même couleur que les dents et sont fabriquées à base de verre ou de quartz mélangé à de la résine.

  • Non seulement elles ont l’air plus naturelles, mais elles exigent aussi que l’on enlève une moindre quantité de la dent existante, elles sont donc aussi en général plus petites.
  • Cependant, les composites peuvent coûter deux fois plus cher que les amalgames dentaires et ont généralement besoin d’être remplacés tous les 5 à 10 ans. 

Gardez ces informations en tête et contactez votre dentiste pour plus d’informations sur les amalgames dentaires.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu