Les coutumes et rites funéraires grecs à découvrir

Comme dans toutes les cultures, les funérailles orthodoxes grecques ont leurs propres rites et coutumes. Pour la plupart des Grecs, peu importe où ils résident, les funérailles se ressemblent.
Dans les pays étrangers, les membres de la famille du défunt consultent fréquemment leur prêtre local pour s'assurer que les rites funéraires grecs sont respectés à la lettre.

En général, un enterrement orthodoxe grec compte cinq étapes. Les voici:

  1. Une veillée, qui commence le jour précédant l'enterrement;
  2. Le service funéraire;
  3. La cérémonie d'enterrement;
  4. Le repas après les funérailles;
  5. Le service commémoratif.

Tous les individus baptisés au sein de l'Église orthodoxe grecque sont éligibles pour un enterrement orthodoxe grec, mais si la personne décédée avait violé les lois canoniques alors elle n'est plus admissible.

Les coutumes et rites funéraires grecs à découvrir

La veillée

La veillée est un rituel formel qui a lieu la nuit avant les funérailles. Elle peut avoir lieu à la morgue ou à la maison funéraire, où la famille et les proches peuvent prononcer des éloges funèbres. Au cours de la veillée, le prêtre prononcera un chant de 10 minutes - le trisagion (qui signifie trois fois saint) - pour la famille et le défunt. Les mots «Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous» sont alors répétés trois fois.

Le service funéraire

Le service funéraire peut avoir lieu tous les jours de la semaine sauf le dimanche ou le samedi saint, à la maison funéraire ou à l'église. Le prête mène le service funéraire qui allieles prières, la lecture et le chant d'hymnes en chœur avec la congrégation. Vers la fin des prières, le prêtre offre habituellement des pensées inspirantessur la vie et la mortaux personnes endeuillées.

Le cercueil est toujours orienté vers l'est, les pieds vers l'autel. Le cercueil ouvert permet aux proches de voir le défunt une dernière fois et de lui rendre un dernier hommage. Un baiser d'adieu, aussi nommé "le baiser de la paix et de l'onction" est une tradition commune. Les endeuillés défilent et déposent généralement une fleur sur le dessus du cercueil.

La cérémonie d'enterrement

Après le service funèbre, le cercueil est mené à la tombe où le trisagion est chanté de nouveau, suivi par la mise en terre du défunt, encore une fois face à l'est. Le prêtre scelle le cercueil avec du sable et de l'huile.

Le repas après les funérailles

Le repas après les funérailles n'est pas obligatoire, mais fait souvent partie de la tradition. Le principal plat servi est le poisson, un symbole du Christ à Noël. Les proches du défunt prononcent également des éloges funèbres à ce moment.

Le service commémoratif

Le service commémoratif fait partie de la tradition funéraire grecque et se tient habituellement le premier dimanche après l'enterrement. Cela est censé être un signe de reconnaissance à Dieu pour sa miséricorde et une façon de se souvenir du défunt. À ce moment, le trisagion est chanté à plusieurs reprises pour le défunt. Ce service est répété de nombreuses fois à des jours fixes et peut être répété à tout autre moment souhaité par la famille.

Dans la religion grecque orthodoxe, on croit à la vie éternelle et on insiste pour voir la vie après la mort d'un bon œil.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu