Les mets locaux à essayer absolument dans chaque province

par Vasanthi Vasudevan et John Williams

La cuisine canadienne ne se résume pas seulement à la poutine, au sirop et au double double. Dans chaque province, les chefs canadiens mettent en vedette des spécialités locales sur leurs menus. Voici quelques plats incontournables de chaque province. [Crédit image: iStock.com/steele2123]

Les mets locaux à essayer absolument dans chaque province

Les menus canadiens sont non seulement influencés par la disponibilité des ingrédients locaux, mais aussi par notre riche histoire multiculturelle. Où ailleurs dans le monde pouvez-vous trouver du pierogi pemmican, de la pizza au poulet au beurre ou des hamburgers à la bannique? Parmi cet embarras du choix, nous avons sélectionné ces 10 mets parce que chacun d’entre eux est une façon amusante de découvrir l'histoire, la géographie et la culture de chaque province.

Terre-Neuve-et-Labrador: Langues de morue

Lorsque les premiers explorateurs européens du Canada ont visité Terre-Neuve, la morue de l'Atlantique était abondante et la pêche a amené des armadas de navires de pêche d'Angleterre, d’Espagne, du Portugal et de France. Les langues de morue (en fait, un muscle de l'arrière de la gorge) faisaient partie des têtes de poissons jetées pendant la préparation - une source bon marché de protéines pour quiconque est prêt à dégoter un repas. La surpêche a maintenant fait des langues de morue une délicatesse. Traditionnellement panées et frites dans la graisse de porc, et garnie de cretons (des morceaux croustillants de gras de porc), les langues de morue se retrouvent maintenant dans les restaurants haut de gamme, accompagnées de touches contemporaines, comme les aiolis, au goût d’ail, ou les salsas acidulées. Essayez la salade de langue de morue chez Bacalao's, un restaurant de Saint-Jean connu pour son approche novatrice de la cuisine locale.

Île-du-Prince-Édouard: Homard

L'Île-du-Prince-Édouard faisait partie du mouvement locavore bien avant qu'il ne soit à la mode. Les restaurants locaux sont fiers de servir les pommes de terre de l'Î.-P.-É, des fruits et légumes, des moules et des homards, dans des recettes traditionnelles et contemporaines. Poussez l'idée des aliments locaux à son extrême le plus délicieux avec une excursion en bateau de pêche au homard. Vous hisserez les trappes à homard avec l'équipage, écouterez des histoires au sujet de l'histoire de la pêche au homard sur l'île et terminerez votre aventure avec un souper de homard, fraîchement cuit dans l'eau de mer. Il n'y a pas plus frais ou plus local que ça! Si vous voulez plus de homard et moins d'aventure, faites un tour chez New Glasgow Lobster Supper, qui propose un souper copieux et traditionnel de homard de l'île, avec en entrée une chaudrée aux fruits de mer et des petits pains frais faits maison, et votre choix de desserts pour conclure le repas.

Nouvelle-Écosse: Donair

Nous pourrions penser qu'une province Maritime aurait choisi les fruits de mer comme plat local incontournable. Mais, lorsque les résidents d'Halifax ont des fringales de fin de soirée, ils veulent manger un donair. Une version typiquement canadienne du classique gyros, le donair a été nommé le plat officiel de la ville en 2015. Créé par les frère Gamoulakos dans les années 1970 pour plaire aux goûts locaux, le donair est fait de bœuf épicé plutôt que de l’agneau traditionnel, enveloppé d’un pain pita moelleux et surmonté de tomates, d'oignons et d'une sauce aillée aigre-douce unique. Désormais, vous pouvez trouver de la viande et de la sauce donair dans toutes sortes d'aliments, et ce, dans l'ensemble du Canada, mais vous devriez l'essayer chez King of Donair, où la recette a vu le jour.

Nouveau-Brunswick: Têtes de violon

Connaissez-vous les têtes de violon? Il s'agit de jeunes pousses de fougères comestibles en forme de crosse de violon - et elles sont absolument délicieuses. Les têtes de violon poussent à l'état sauvage dans l'ensemble du Nouveau-Brunswick, et la meilleure façon d'en profiter pleinement est d'aller en cueillir vous-même. Cependant, si vous décidez de le faire, assurez-vous d'être accompagné par un cueilleur expérimenté, puisque certaines espèces de têtes de violon sont toxiques.

Si vous voulez miser sur la sécurité et laisser quelqu'un d'autre faire le sale boulot, de nombreux restaurants servent cette délicatesse tout au long de la courte saison des têtes de violon, entre avril et mai. Si vous avez la chance d'être au Nouveau-Brunswick durant cette saison, allez au Chantal's Steak House et laissez-vous tenter par leur version.

Québec: Tourtière

Dans la province de Québec, vous trouverez la tourtière, une tarte traditionnelle à la viande, aussi bien sur les menus des restaurants familiaux que présentés comme plats gastronomiques. Si vous êtes à la recherche d'une expérience culinaire typiquement québécoise, faites un tour dans une cabane à sucre au printemps, à la saison de l'érable. De nombreuses cabanes à sucre incluent une visite de l'érablière en traîneau, en traîneau à chiens ou en chariot, une démonstration de la fabrication du sirop d'érable, un copieux brunch ou un dîner traditionnel (y compris des tourtières, bien sûr), de la musique, de la danse et de la tire d'étable. Vivez une merveilleuse expérience à la Cabane à Sucre Constantin, à proximité de Montréal.

Ontario: Vin de glace

Votre visite de l'Ontario pourrait inclure une bonne saucisse allemande pour le petit-déjeuner, du café et un baklava dans une pâtisserie syrienne, sans oublier de la spanakopita, des calzones, des samosas, des pirogi et des dim sum, soit amplement de plats pour vous nourrir tout au long de la journée. Un monde de saveurs vous attend dans la province la plus populeuse du Canada, grâce aux nombreux immigrants qui y vivent. Mais si vous recherchez une saveur née à Ontario, visitez la région de Niagara pour siroter quelques-uns des meilleurs vins de glace - ils sont riches, parfumés, sucrés et merveilleusement équilibrés. Faits à partir de raisins qui ont gelés naturellement sur la vigne, les vins de glace sont parfois qualifiés d’«or liquide» pour leur couleur, leur saveur intense et les défis liés à leur production. Les vignobles comme le primé Inniskillin Wines, sur le Niagara Parkway, offrent des dégustations et des visites guidées.

Manitoba: Poisson du lac et riz sauvage

Connu comme la Terre des 100 000 lacs, les mets incontournables du Manitoba viennent de l'eau: le poisson d'eau douce et le riz sauvage. Les poissons du lac comprennent des variétés telles que le doré jaune, le grand brochet, la truite de lac et le corégone, toutes nécessitant seulement la plus simple préparation pour en faire un repas inoubliable. Visitez un des Gimli Fish Market à Winnipeg pour leur Goldeye de Winnipeg, légèrement fumé. L'accompagnement parfait pour ces poissons d'eau douce est le riz sauvage du Manitoba, un favori traditionnel récolté par les peuples des Premières Nations, depuis des siècles. Ce riz sauvage non cultivé est doté d'une saveur caractéristique, comparé à la variété cultivée, et il peut être préparé à la vapeur ou cuit dans une casserole, ou même soufflé et servi comme garniture dans les salades ou les soupes.

Saskatchewan: Baies de Saskatoon

Si vous êtes en Saskatchewan, vous verrez fréquemment des baies de Saskatoon, et ce, dans de nombreuses variétés. Ces baies sont similaires aux bleuets en apparence mais, en fait, elles sont plus étroitement liées à la famille des pommes. La saveur est unique dans ses touches de noisette et d'amande. Essayez-les dans une tarte, comme confiture, ou fraîchement cueillies. Et quel meilleur endroit pour déguster les baies de Saskatoon qu'au Berry Barn? Ici, vous pouvez manger ces petits fruits de toutes sortes de façons, dans une tarte, dans un pierogi croustillant, et dans une savoureuse crème glacée aux baies de Saskatoon. Conseil d'initié: essayez les gaufres, recouvrez-les d’une montagne de baies de Saskatoon, et essayez de résister à la tentation d’y ajouter du bacon.

Alberta: Bœuf

Où est le bon bœuf? En Alberta. On ne parle pas de n'importe quel bœuf - on peut dire que le bœuf de l'Alberta est le meilleur au monde. En plus de l'environnement, qui offre les conditions idéales pour l'élevage du bétail, les éleveurs de l'Alberta travaillent au plus haut niveau en terme de soins des animaux, de sécurité alimentaire et de protection de l'environnement, pour s'assurer que leur bétail soit bien traité et goûte divinement bon. Les amateurs de cuisine plus aventureux peuvent également vouloir essayer le wapiti ou le bison, des animaux d'élevage nourris au pâturage, dont la viande est maigre et savoureuse, sans le goût de gibier de nombreuses autres viandes sauvages. Si vous voulez une ambiance conviviale et accueillante où dévorer un steak ou deux, essayez le Longview Steakhouse.

Colombie-Britannique: Saumon sauvage du Pacifique

Avec son abondance de produits frais cultivés localement et de fruits de mer, il est difficile de choisir seulement un seul plat incontournable à essayer en Colombie-Britannique. Aucun visiteur ne devrait partir sans goûter au crabe Dungeness, aux crevettes tachetées, aux pommes croquantes de l'Okanagan, aux champignons sauvages et aux petits fruits rouges de saison. Mais, s'il y a une histoire que nous associons tous à la province, c'est celle du saumon sauvage du Pacifique, qui contre toute attente, est de retour dans les rivières de la C.-B., lieu de leur naissance. Longtemps un aliment de base pour les Premières Nations de la Colombie-Britannique, cinq espèces de saumon (quinnat, coho, rouge, rose à bosse et kéta) se trouvent en C.-B. Le saumon quinnat, qui fond en bouche, est considéré comme une délicatesse particulière. Ne soyez pas surpris si, une fois que vous aurez goûté le saumon de la Colombie-Britannique, vous êtes saisi du désir ardent de revenir dans notre belle région du nord-ouest du Pacifique.

Cette liste n'est que le début! Il y a des milliers d'expériences culinaires qui vous attendent à travers le Canada qui vous aideront à comprendre la beauté, l'abondance et la diversité de chaque région. Découvrez en primeur ces expériences avec les Guides urbains de Pages Jaunes lorsque vous planifiez vos voyages.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu