Les traditions hivernales les plus cool au Canada

par YP Contributor

Soyons honnêtes: il y a une raison pour laquelle les Canadiens sont mondialement reconnus en tant qu'experts en climat polaire. Les traditions hivernales suivantes, des plus classiques aux modernes, ajoutent encore plus de magie à la saison la plus canadienne de l'année. [Crédit photo: iStock.com/buzzanimation]

Les traditions hivernales les plus cool au Canada

Sucrez-vous le bec

On ne peut le nier: le sirop d'érable, c’est notre médaille d’or! Cette tradition hivernale de longue date célèbre notre don à créer cet élixir sucré. Le Québec est passé maître dans l'art de se sucrer le bec grâce aux cabanes à sucre éparpillées à travers la province. Qu'est-ce qui vous y attend? D'abord, un festin autour du thème de l'érable (pensez: fèves au lard, jambon, omelette, oreilles de crisse). Ensuite, promenez-vous au milieu des arbres et laissez-vous tenter par de la tire d’érable (le sirop chaud est versé sur la neige et enroulé atour d'un bâtonnet de bois). Connaissez-vous le fameux restaurant Au Pied de Cochon à Montréal? Cet établissement du chef Martin Picard possède une cabane à sucre à St-Benoît-de-Mirabel qui vaut le détour pour tout foodie qui se respecte – enfin, si vous réussissez à obtenir une réservation.

Terrasses d'hiver

Traitez-nous de fous, mais les températures inférieures à zéro n'empêchent pas les Canadiens urbains de fréquenter les terrasses en hiver, allant du Café Bicyclette à Edmonton au célèbre Sky Yard de l'hôtel Drake à Toronto, en passant par la terrasse branchée de style scandinave du Reflections de Vancouver (et croyez-nous, la liste est longue). Cela reflète bien à quelle point nous aimons nos feux de camp, nos couvertures chaudes, et peut-être un peu de vin chaud.

Patinoires urbaines

Les patinoires fabriquées dans la cour sont depuis longtemps un pilier de l'hiver canadien. Cela n’empêche pas les agglomérations d’un océan à l’autre de s’assurer que leurs résidents aient suffisamment d'endroits pour patiner. Les Calgariens optent pour les patinoires Rosemont, tandis que les patineurs de Vancouver se ruent à la patinoire de Robson Square. Les Montréalais préfèrent la très longue piste ovale du parc Maisonneuve, où ils peuvent admirer le Stade olympique et les immenses conifères en toile de fond. Toronto possède des dizaines de patinoires extérieures de l’Est à l'Ouest, mais la plus célèbre se trouve au Nathan Phillips Square, site de  l'iconique signe TORONTO, ce qui en fait l’endroit parfait pour un mémorable selfie.

Défit de l'ours polaire

La Colombie-Britannique a la chance de bénéficier de certaines des plus douces températures hivernales au pays. Toutefois, en 1920, ses habitants ont trouvé le  moyen de montrer leur caractère 100% canadien: nager dans l'océan Pacifique le 1er janvier (parce que, honnêtement, qu'est-ce qui pourrait être plus canadien que cela?). Des saucettes dans l'eau glacée ont lieu partout dans le pays, mais le Défi de l'ours polaire de Vancouver est sans conteste le plus ancien. Post-nage, les milliers de participants se réchauffent dans des endroits situés dans le quartier adjacent comme le Cactus Club sur Beach Ave et l'hôtel Sylvia (qui organise un petit déjeuner pour le Défi de l'ours polaire chaque année).

Les bars de glace

Quel est l’avantage des températures qui avoisinent les -40 C? La réponse tient en trois mots: structures de glace. Que ce soit la pièce glacée «Ketel One» du Bear Foot Bistro à Whistler, l'Hôtel de Glace à Québec ou la Chill Ice House à Toronto, on ne peut que respecter un endroit où il fait si froid que vous pouvez y construire un palais temporaire qui restera debout pendant des semaines.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu