Médecine ayurvéda : 3 principales caractéristiques

La médecine ayurvédique a recours à la diététique, à la prescription de plantes médicinales, mais aussi à la méditation et au yoga. Voici les 3 principales caractéristiques de cette tradition médicale.

Médecine ayurvéda : 3 principales caractéristiques

1. Fondements de l'ayurvéda

Il existe de nombreux points communs entre l'ayurvéda - une tradition médicale indienne très ancienne - et la médecine traditionnelle chinoise. Elles partagent avec la médecine occidentale un objectif commun : restaurer l'équilibre de l'organisme.

  • En sanskrit, le terme ayurveda signifie « science de la vie », une expression évoquant le principe selon lequel la santé relèverait de la responsabilité de chaque individu, le rôle du médecin n'étant que de guider ses patients.
  • Autre point commun avec la médecine traditionnelle chinoise, l'ayurvéda repose sur une philosophie des humeurs, qui compte trois forces fondamentales, les doshas. Tout individu naît avec un équilibre spécifique entre ces trois doshas. Les proportions dans lesquelles ils sont présents dépendent du tempérament de l'individu, et peuvent varier en fonction de l'alimentation, du climat et d'autres facteurs influençant le mode de vie. Les doshas déterminent votre personnalité, la nature des affections que vous êtes susceptible de contracter et le type d'aliments, de plantes et d'exercices physiques qui vous conviennent le mieux.

2. Plantes privilégiées

Comme en médecine traditionnelle chinoise, chaque dosha peut être influencé par les saveurs des aliments et des plantes médicinales consommés.

  1. Fenugrec (Trigonella foenum-graecum)
  2. Gymnéma (Gymnema sylvestre)
  3. Cumin noir (Nigella sativa)
  4. Ashwagandga (Withania somnifera)
  5. Gingembre (Zingiber officinale)
  6. Brahmi (Bacopa monnieri)
  7. Gotu kola (Centella asiatica)
  8. Tamarin (Tamarindus indica)
  9. Poivrier noir (Piper nigrum)

3. Types de doshas

  • Vata : régit le mouvement du corps et de l'esprit, ainsi que le fonctionnement de l'appareil circulatoire, du système nerveux, des muscles et des os. On l'associe à la sécheresse, au froid et au vent. En cas de carence de vata, on peut le stimuler avec des aliments amers, astringents et piquants; les aliments acides, sucrés et salés aident à le rééquilibrer.
  • Pitta : commande les processus de transformation, comme la conversion d'aliments en énergie. On lui associe l'humidité et la chaleur, ainsi que la capacité de concentration. Les saveurs salée, acide et piquante permettent de le stimuler; les saveurs sucrée, amère et astringente en réduisent les excès.
  • Kapha : gouverne la structure du corps et la lubrification, favorisant par exemple le bon fonctionnement des articulations. On l'associe à la terre, à l'eau et au froid. Kapha est stimulé par les saveurs sucrée, salée et acide, et contenu par les saveurs piquante, amère et astringente.

Vous avez un intérêt pour la diététique, les plantes médicinales ou pour le yoga? La médecine ayurvédique pourrait bien être faite pour vous!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu