Pourquoi est-ce si difficile de refuser un beigne ?

Ce n'est un secret pour personne : les beignes, on en raffole ! Aux pommes, farcis à la crème ou trempés dans le sirop d'érable... difficile de dire non ! Saviez-vous qu'on en consomme au Canada environ 40 millions par mois ? Mais comment ce petit dessert sucré est-il devenu l'une des collations les plus populaires au pays ?

Quand on pense Canada, le stéréotype de la boutique de beignes nous vient immédiatement à l'esprit... et pour raison. C'est ici qu'on retrouve le plus de magasins de beignes par habitant au monde, dont une chaîne en particulier a l'un de ses produits, le «Double Double», qui a fait son entrée dans le Canadian Oxford Dictionary...

Pourquoi est-ce si difficile de refuser un beigne ?

[Photo Credit: iStock.com/whitestorm]

Les origines de ce délice

La populaire chaîne Tim Horton's a servi son premier beigne frit au cours des années 60, mais elle n'a rien inventé. Ce sont les Néerlandais qui ont amené ces petits gâteaux huileux (olykoeks) au pays au début du XIXe siècle. Ces délices frits ressemblaient beaucoup à ce qu'on retrouve aujourd'hui, à l'exception qu'ils étaient servis « nature » et se présentaient sans trou au milieu.

C'est l'Américain Hanson Gregory qui change la donne en 1847. Frustré de voir que ces délicieux petits gâteaux n'étaient jamais suffisamment cuits dans le milieu, il décida de le retirer tout simplement avant de le plonger dans l'huile chaude. The rest is history.

Comment le beigne a-t-il eu droit à une journée officielle ?

Les amateurs de beignes, qu'ils soient au nord ou au sud du 49e parallèle, célèbrent cette pâtisserie le premier vendredi du mois de juin, une tradition qui remonte à 1938. Cette année-là, l'Armée du Salut américaine décida de rendre hommage aux « Donut Lassies », un groupe de femmes bénévoles qui risquaient leurs vies pour préparer et servir des beignes aux soldats sur les lignes de front lors du premier grand conflit mondial (1914-1918).

Et encore aujourd'hui, en pleine pandémie de la COVID-19, ce sont des beignes qui sont souvent servis à tous ces travailleurs et bénévoles qui rendent service à la communauté.

Et à quoi ressemblaient ces petits délices préparés par les «Donut Lassies » ? À vous de le découvrir avec cette recette facile.

Recette – beignets de l'Armée du Salut

Cette recette donnera 4 douzaines de beignes

Ingrédients 

  • 2 gros oeufs
  • 5 tasses de farine
  • 2 tasses de sucre
  • 5 cuillères à thé de poudre à pâte
  • ¼ cuillère à table de sel
  • 1 ¾ tasse de lait
  • Un paquet de saindoux ou graisse alimentaire

Instructions

Mélangez tous les ingrédients à l'exception du saindoux pour former une pâte.

Pétrissez la pâte complètement, faites en un rouleau lisse et coupez en rondelles de moins de ¼ de pouce d'épaisseur (soyez créatifs pour trouver la meilleure façon de produire de belles rondelles, utilisez ce que vous trouvez à la maison, comme à l'époque).

Chauffez le saindoux/graisse alimentaire à 375 Fahrenheit et trempez-y les beignes. Tournez-les doucement plusieurs fois jusqu'à ce qu'ils soient d'un brun doré de chaque côté.

Retirez les beignes et laissez-les reposer pour que l'excès de graisse s'en retire.

Saupoudrez de sucre en poudre, laissez refroidir et dévorez !

Cliquez ici pour voir la vidéo de cette recette (en anglais seulement).

Cette recette est une courtoisie de l'Armée du Salut

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu