Produits alimentaires industriels : avantages et inconvénients

Informations pratiques pour mieux comprendre les aliments industriels

Est-ce que les produits alimentaires industriels sont mauvais pour la santé? Voici des réponses aux questions que vous vous posez en épicerie.

Produits alimentaires industriels : avantages et inconvénients

Les additifs

  • Les produits alimentaires industriels subissent d'importantes transformations. C'est le cas de la plupart des aliments surgelés et en conserve, des pizzas aux  croustilles en passant par les soupes en sachets, les sauces toutes prêtes et les confiseries.
  • Le lait, le yogourt et le fromage, par exemple, sont simplement pasteurisés avant d'être conditionnés, et il existe des produits biologiques qui ne contiennent pas, ou peu, d'additifs.
  • Il y a environ 2 800 additifs alimentaires autorisés en Amérique du Nord et 827 en Europe. Ces additifs sont répartis en 25 familles (colorants, conservateurs, exhausteurs de goût, etc.) Leur dénomination est constituée d'une lettre indiquant la provenance, suivie de trois chiffres indiquant la catégorie principale (100 pour les colorants, 200 pour les conservateurs, 300 pour les antioxydants, 400 pour les agents de texture – émulsifiants, stabilisants, épaississants, gélifiants –, 500 pour les acides, 600 pour les exhausteurs de goût, 900 pour les édulcorants).Il suffit d'examiner les étiquettes pour se rendre compte de la quantité d'additifs que nous ingérons.
  • Ce ne sont pas tous des produits de synthèse; certains sont naturels et, à l'instar du sel ou du vinaigre, utilisés depuis des millénaires. D'autres sont des produits naturels modifiés, comme des épaississants extraits de graines, de fruits et d'algues, et des colorants ou des agents acidifiants comme l'acide tartrique extrait de fruits.
  • Certains additifs, en ralentissant la prolifération bactérienne, jouent un rôle important en prévenant les intoxications alimentaires.
  • L'industrie alimentaire est aujourd'hui dépendante de ces substances sans lesquelles la plupart des produits transformés ne pourraient pas être commercialisés, parce que leur aspect serait alors peu engageant, leur durée de conservation limitée et leur valeur nutritive presque nulle.

Les additifs sont-ils dangereux?

La grande majorité des additifs ont fait l'objet de tests et sont considérés comme étant sans danger pour la santé. Certaines personnes sont allergiques aux additifs, mais ce n'est pas très courant.

Par contre, l'un des effets « pervers » de l'utilisation des additifs alimentaires est de nous donner de fausses idées sur ce que nous consommons. Prenons par exemple les yogourts aux fruits : les fruits, c'est bon pour la santé! Très souvent, la quantité de fruits que ces yogourts contiennent est insuffisante pour leur donner le goût fruité que nous recherchons. Pour renforcer ce goût, il faut donc leur ajouter des agents conservateurs et des arômes, et pour leur donner de la couleur il faut y mettre des colorants. Il est difficile aujourd'hui de consommer uniquement des produits non transformés et ne contenant aucun produit chimique. Il est néanmoins possible de réduire sensiblement notre consommation d'additifs et autres substances potentiellement nocives pour la santé.

Les produits enrichis sont-ils plus nutritifs?

Les produits enrichis sont devenus quasiment incontournables, du jus d'orange enrichi en calcium au lait enrichi de vitamine D en passant par les œufs aux oméga-3. Mais en avons-nous vraiment besoin?

Si les produits enrichis peuvent contribuer à pallier une consommation insuffisante de certains nutriments, ils ne peuvent égaler un régime alimentaire sain et équilibré.

Ce qu'il faut savoir

  • Les aliments enrichis doivent être nutritifs au départ. Assurez-vous que leur composition est satisfaisante, et considérez l'éventuel enrichissement comme un bonus. Choisissez par exemple des céréales parce qu'elles sont riches en fibres; si, en plus, elles sont enrichies de vitamines ou de minéraux, tant mieux, mais cela ne doit pas constituer un critère d'achat.
  • Si vous mangez de façon saine et équilibrée, vous ne devriez pas avoir besoin de multivitamines (sauf si votre médecin vous en prescrit). Ce qu'il vous faut, ce sont des fibres, de « bonnes » graisses et des substances phytochimiques protectrices que contiennent les fruits et légumes et qui n'existent pas sous forme de pilules!
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu