Que me posera-t-on comme question en entrevue?

L’entrevue est la partie la plus stressante de la recherche d’emploi. Le recruteur testera votre personnalité, vos connaissances, vos forces et faiblesses.

Que me posera-t-on comme question en entrevue?

La clé est de vous préparer à être testé sur vos réelles connaissances, pas seulement au niveau professionnel, mais au niveau de vous-même. Soyez franc et honnête. Les recruteurs veulent connaître votre personnalité, vos motivations, vos lacunes et vos objectifs.

Pour quelle raison cherchez-vous un nouvel emploi ou pourquoi avez-vous quitté votre emploi?

On cherche à savoir ce qui vous déplaît dans votre emploi actuel. Vous devez utiliser ces questions pour faire valoir ce que vous recherchez réellement (nouveaux défis, plus d’initiative ou d’autonomie, une compagnie bien établie, des heures régulières), sans dénigrer vos collègues ni votre employeur.

  • Transformez par exemple: «Mon employeur avait des méthodologies de travail archaïques» par «Je souhaite travailler au sein d’une équipe qui met en valeur les méthodologies de travail efficaces».

C’est le moment de dire ce qui vous intéresse particulièrement à propos du poste offert par l’entreprise.

Pourquoi êtes-vous le candidat idéal?

Et pourquoi pas, n’est-ce pas? Or, c’est l’occasion de démontrer que vous vous êtes informé sur la compagnie et que cela cadre avec vos objectifs (demandez-vous pourquoi vous voulez cet emploi).

  • D’autre part, c’est à ce moment que vous devez sortir le grand jeu et mentionner que vous avez telle ou telle qualité ou connaissance, associée avec les tâches demandées (ce que vous pouvez offrir).

IMPORTANT: accompagnez vos qualités d’exemples ou mises en situation. Si vous êtes très méthodique, n’oubliez pas de confier que vous avez mis en place un système de classement qui a diminué le temps de recherche de documents de 30%.

Quel est votre pire défaut? Ou votre plus grand échec?

Voilà LA question que vous redoutiez, que nous redoutons tous. Il y a moyen de se valoriser même à travers ses défauts.

  • Mentionnez que vous travaillez sur vous pour améliorer cet aspect. Encore une fois, si vous avez un exemple, c’est encore mieux.
  • Quant au plus grand échec, gardez l’information claire, concise et apportez le résultat, la solution ou la façon dont vous avez agi ou réagi la fois suivante, pour démontrer que vous apprenez de vos erreurs.

Les questions que vous pouvez (ou devrez) poser au recruteur

Ne quittez jamais une entrevue sans avoir questionné à votre tour votre interlocuteur. Il y aura un moment où il vous demandera si vous avez des questions. Sinon, n’hésitez pas à demander poliment.

  • Clarifiez tout ce qui n’était pas clair sur l’offre d’emploi.
  • Demandez des informations sur la personne et le service pour lequel vous travailleriez… vous avez aussi le droit de savoir s’il y a un gros roulement (méfiez-vous) ou si les gens sont là depuis un moment.
  • N’hésitez pas à demander depuis combien de temps votre potentiel supérieur se trouve dans l’entreprise.
  • Osez demander au moins quelle est l’échelle salariale, sinon à quel moment cet aspect sera abordé dans le processus d’embauche.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu