Quelques médicaments et procédés pour soigner les foulures et les entorses

Si vous faites partie de ces milliers de Canadiens qui, tous les jours, se font une entorse à la cheville, ou si vous êtes un joueur d'équipe trop zélé et que vous vous êtes foulé un muscle, savoir quoi faire peut faire toute la différence. Voici quelques options.

Quelques médicaments et procédés pour soigner les foulures et les entorses

Médicaments contre la douleur

  • Pour une douleur modérée causée par une foulure ou par une entorse, essayez l'acétaminophène, relativement doux pour l'estomac. Cependant, comme l'acétaminophène ne fera rien contre l'inflammation, optez pour autre chose si vous êtes gonflé. Pour les gonflements (ainsi que pour la douleur), essayez un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) comme l'ibuprofène ou l'aspirine. Gardez à l'esprit que ces médicaments sans ordonnance ne favorisent pas la guérison et ne doivent pas être pris sur le long terme sans consultation de votre médecin.
  • Ils ne sont parfois pas suffisants. Pour une blessure au dos débilitante, par exemple, demandez à votre médecin de vous prescrire un analgésique puissant comme l'hydrocodone ou le rofécoxib inhibiteur COX-2. L'ajout d'un relaxant musculaire sur ordonnance comme la cyclobenzaprine peut parfois réduire la douleur en arrêtant les spasmes. Un AINS topique en solution, le diclofénac, est également disponible. La plupart des analgésiques et des relaxants musculaires sur ordonnance ne doivent être utilisés que pour quelques semaines, tout au plus.
  • Si votre blessure est grave, votre médecin peut vous injecter des corticostéroïdes dans l'articulation blessée ou dans les tissus environnants pour réduire la douleur et l'inflammation. Aujourd'hui, ces injections ne sont pas beaucoup utilisées pour les foulures et les entorses bénignes car elles peuvent retarder la guérison et pourraient vous inciter à solliciter l'articulation blessée avant qu'elle ne soit complètement guérie, ce qui aggraverait la situation.

Procédés pour résoudre le problème

  • Si votre foulure ou votre entorse est grave, votre médecin de famille ou un orthopédiste peut la traiter comme une fracture et y poser une attelle plâtrée, en plastique ou en fibre de verre pour plusieurs semaines. Rares sont les foulures et les entorses nécessitant une intervention chirurgicale, sauf parfois pour une rupture du ligament ou une fracture grave (souvent confondue avec une entorse).
  • Quelle que soit l'ampleur de votre blessure, la plupart des médecins recommandent une thérapie de réadaptation une fois que la douleur initiale et l'enflure ont disparu. Cela permettra de renforcer les muscles et les tendons et de prévenir de futures blessures (le plus grand risque de se faire une entorse à la cheville, c'est d'en avoir déjà eu une). Bien que vous puissiez faire vous-même vos exercices, il peut être préférable de travailler avec un physiothérapeute, lequel peut vous proposer toute une gamme de techniques de réadaptation notamment par la chaleur, la stimulation électrique, les ultrasons et le massage.

Un nouveau développement prometteur

Certains médecins spécialisés dans les blessures des tissus mous sont en train d'expérimenter la prolothérapie ou reconstruction non-chirurgicale du ligament.

  • Une solution, contenant souvent une forme de sucre, est injectée dans la zone où le ligament ou le tendon abîmé est relié à l'os. Cela provoque une inflammation localisée qui, à son tour, stimule l'écoulement de sang et de nutriments favorables à la reconstruction des tissus jusqu’à l’endroit de la lésion.
  • Bien que les réactions à la prolothérapie soient très diverses, de nombreuses personnes voient les résultats en quatre à six traitements.

Se fouler un muscle ou se faire une entorse à la cheville ou au poignet a de lourdes conséquences sur la vie quotidienne. Pour vous en remettre dès que possible, suivez ces conseils. Consultez toujours un médecin pour vous assurer que votre problème est traité d'une manière sûre.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu