3 abrasifs pour éviter les chutes cet hiver

Vous vous demandez quel abrasif utiliser afin d’éviter la sempiternelle chute dans l’escalier glacé? Ne cherchez plus! Voici un petit guide informatif pour vous aider à trouver le bon abrasif.

3 abrasifs pour éviter les chutes cet hiver

1. Salez sans poivrer vos entrées !

Le sel utilisé à l’extérieur de la maison (chlorure de calcium) est bien différent du sel de table (chlorure de sodium) que l’on connaît. Utilisé comme abrasif, il a des facultés intéressantes.

  • Saviez-vous que le chlorure de calcium a la faculté de faire descendre le point de congélation des molécules d’eau à -12 °C ?
  • Autrement dit, au lieu de geler à 0 °C, l’eau mélangée au sel reste liquide jusqu’à -12 °C. Alors, adieu la glace lorsque le thermomètre varie entre 0 et -12 °C.

Pas très écolo, ce sel…

Petit bémol avec le sel servant à déglacer nos routes : il n’est pas très écologique.

  • Il faut savoir que le sel gelé avec l’eau à basse température se répand dans les cours d’eau lors de la fonte.
  • Il peut également s’infiltrer dans la nappe phréatique jusqu’aux puits artésiens des maisons qui l’utilisent, en plus de rendre la vie difficile aux plates-bandes et aux gazons.

Bref, le chlorure de calcium peut s’avérer pratique, mais il vaut mieux l’utiliser avec parcimonie…

2. Où est cette belle plage sablonneuse ?

Quels autres abrasifs utiliser ? Bon, sans qu’il fasse de notre entrée une plage sudiste, le sable peut néanmoins l’empêcher de se transformer en patinoire olympique.

  • En effet, il peut être une bonne solution pour sécuriser l’entrée de nos maisons. Sans faire fondre la glace, il donne de l’adhérence aux trottoirs et autres surfaces glissantes. Les grains de sable vont freiner le pied et ainsi éviter de désagréables chutes.
  • Cette option va demander un certain nettoyage le printemps venu, mais au moins elle n’aura pas fait trop de grabuge comme cela peut être le cas avec le sel.

3. Le gravier

Ne faisant pas non plus fondre la glace, le gravier rend néanmoins la chaussée antidérapante, comme son cousin le sable.

  • En fait, il partage avec ce dernier sensiblement les mêmes propriétés.

D’autres facteurs à considérer

Sel, sable ou gravier, l’abrasif à utiliser dépend de ce que vous souhaitez comme résultat, mais aussi de ce que le thermomètre indique.

  • Il ne faut pas oublier que l’abrasif utilisé dépend aussi fortement du type de surface à recouvrir.
  • Le béton, par exemple, laisse s’infiltrer l’eau. Le contact du sel de déglaçage et de l’eau accumulée dans le béton pourrait faire éclater la surface, laissant ainsi apparaître des crevasses non désirées.

Au-delà de l’abrasif, de bonnes bottes d’hiver antidérapantes sont aussi très importantes quand vient le temps d’éviter une chute sur une surface glacée.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu