Qu'en est-il des antidouleurs et des médicaments pour le sommeil?

Notre corps arrive à ignorer l'inconfort, mais ce n'est pas le cas pour le manque de sommeil ou une mauvaise qualité du sommeil. Comment devez-vous obtenir un bon sommeil et comment les médicaments font-ils partie de cette équation?

Qu'en est-il des antidouleurs et des médicaments pour le sommeil?

La douleur interfère avec le sommeil et la privation de sommeil aggrave la douleur. Vous pouvez être en mesure de changer ce cycle avec votre volonté uniquement, mais parfois vous aurez besoin d'aide.

Voici par où commencer

  • La première chose à faire à propos de l'insomnie est de comprendre sa source : est-elle causée par une douleur? De l'anxiété? Du stress?

Beaucoup de facteurs peuvent contribuer à l'insomnie, certains peuvent même ne pas être remarqués.

Étapes suivantes

Une fois que vous savez ce qui affecte votre sommeil, vous pouvez essayer les changements de style de vie tels que :

  • ajuster votre régime alimentaire.
  • changer vos habitudes de sommeil (établir une routine de sommeil, écouter de la musique avant de vous coucher).

Si des changements n'aident pas

Malgré tous vos efforts, il peut y avoir des moments où un somnifère peut aider temporairement si ces changements n’ont pas aidé :

  • si vous avez essayé d'éliminer la caféine;
  • si vous avez utilisé des rideaux qui assombrissent la pièce;
  • si vous avez essayé de faire des étirements le soir;
  • si vous vous couchez à la même heure chaque nuit;
  • ou si votre insomnie vous cause de l'anxiété et interfère avec vos activités pendant la journée.

Mais, s'ils sont utilisés pendant plus de quatre semaines, les somnifères peuvent être psychologiquement, et même physiquement, addictifs. Ils peuvent également diminuer la phase réparatrice de rêve du sommeil, le REM.

Les somnifères

Si vous avez besoin de médicaments pour dormir, votre médecin peut suggérer l'une des options suivantes :

  • Ibuprofène et diphenhydramine (Advil PM) et acétaminophène et diphenhydramine (Tylenol PM) : Ceux-ci peuvent vous aider à dormir en raison de l'ajout de diphenhydramine, un antihistaminique qui provoque la somnolence. Mais, vous pourriez rencontrer des somnolences pendant la journée et des étourdissements.
  • Hypnotiques non benzodiazépinique : notamment des médicaments de sommeil sur ordonnance dont vous avez probablement entendu parler : zolpidem (Ambien), eszopiclone (Lunesta), zaleplon (Sonata). Ces médicaments sont approuvés pour une utilisation à court terme seulement, soit deux semaines ou moins, à l'exception de Lunesta, qui peut être utilisé pendant une période de temps plus longue.

Après l'utilisation de médicaments de sommeil, il est important de maintenir de bonnes habitudes de sommeil afin que vous puissiez obtenir un sommeil régulier et réparateur. Cela devrait aider votre douleur et votre humeur.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu