Réparer une carrosserie cabossée: ingéniosité et huile de coude avant tout

Vous, automobiliste patient aux mains d’or, désirez réparer votre carrosserie cabossée. Vous allez certainement épargner de l’argent, mais la partie n’est pas encore gagnée.
Si votre auto ressemble à la pleine lune — belle à vos yeux, mais criblée de cratères — il vous plaira de savoir qu’il existe d’innombrables façons de remédier à ces petites crevasses! Le monde de l’auto, et surtout sur l’Internet, fourmille de bricoleurs qui ont mis au point des techniques astucieuses pour réparer divers dommages sur une carrosserie. Peut-être qu'aucune de ces techniques ne réglera votre problème, mais qu’avez-vous à perdre?

Réparer une carrosserie cabossée: ingéniosité et huile de coude avant tout

Évaluez les dommages

Tout d’abord, déterminez ce qui est faisable. Les imperfections les plus faciles à réparer sont les creux non complexes sur les zones lisses des panneaux en tôle de la carrosserie. Si l’enfoncement a ondulé le métal, il sera très difficile à l’amateur d’effectuer une réparation consciencieuse. Même constat quand les creux se situent au bord des panneaux. Et s’ils se trouvent dans les crêtes et les creux du contour de la carrosserie, il est pratiquement certain qu’il faudra remplacer l’aile entière. Et cela, c’est un travail réservé aux professionnels des ateliers de carrosserie.

Essayez d’abord ces trouvailles

Certains mécaniciens amateurs proclament avoir obtenu des résultats quasi-miraculeux avec la technique suivante. Il vaut mieux l’employer sur un creux simple, qui a déjà l’air de vouloir reprendre sa forme. À l’aide d’un sèche-cheveux sur réglage moyen, séchez bien le creux durant plusieurs minutes. Faites attention de ne pas chauffer le métal au point d’abîmer la peinture. Collez ensuite un morceau de papier d’aluminium par-dessus le creux. Enfilez des gants en caoutchouc pour prendre un petit sachet de neige carbonique (glace sèche) et le frotter sur l’aluminium. Tendez l’oreille, vous devriez entendre un bruit sec: c’est le bruit du métal qui se contracte subitement et reprend sa première forme. Parfois ça fonctionne, parfois ça ne fonctionne pas.

Votre allié, le mastic de remplissage

Les snobs disent du mal du mastic de remplissage. Mais tous les ateliers de carrosserie ont recours au mastic de remplissage en deux étapes, de type résine, pour remplir les creux. Les petits creux, comme ceux attribuables aux grêlons, réagissent bien à cette technique. Pour commencer, poncez le creux jusqu’au métal. Appliquez l’apprêt. Après séchage, combinez le durcisseur au mastic de remplissage en suivant les instructions du paquet. Étalez sur le creux. Laissez sécher une demi-heure et poncez les parties rugueuses. Il faudra peut-être plusieurs applications de mastic pour bien remplir le creux.

Finir dans les règles de l’art

Pour obtenir une surface lisse comme celle des autos exposées en salle de vente, adoptez les outils de l’atelier de carrosserie: papier à poncer de diverses catégories, meule électrique, polisseuse-lustreuse électrique, et une combinaison d’apprêt adéquat, de peinture de la bonne teinte et de vernis transparent. Sans la patience pour réaliser une opération aussi méticuleuse, mieux vaut laisser des professionnels accomplir le miracle.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu