Toitures métalliques: 9 choses à savoir

Les toitures en tôle sont durables, élégantes et relativement faciles à entretenir. Voici neuf choses à savoir sur celles-ci.

Toitures métalliques: 9 choses à savoir

9 choses à savoir

  1. Un toit en métal est vulnérable à la rouille si la surface de protection est compromise, alors ne laissez pas vos outils érafler la tôle.
  2. Si vous utilisez plus d'un type de métal sur votre toit, mettez ceux qui sont les plus sujets à l'oxydation (les métaux moins "nobles") au-dessus de ceux qui sont les moins sujets à l'oxydation (les métaux plus "nobles"). L'ordre idéal des métaux (de haut en bas) est le zinc, l'aluminium, le fer et l'acier, le plomb, le cuivre, puis l'acier inoxydable.
  3. Votre poids peut bosseler ou onduler de façon permanente le métal léger utilisé sur la plupart des toits domestiques. Si vous marchez sur un toit en métal pour le traverser, suivez la ligne des fixations, là où le toit a un maximum de soutien. Les tôles avec un profil élevé ne se bossellent pas aussi facilement que celles avec un profil plus bas, mais suivez tout de même les fixations.
  4. Le bruit d'une pluie légère tombant sur un toit de métal peut être agréable, mais un déluge est assourdissant. Si vous installez un nouveau toit, installez une couverture isolante en fibre de verre ou en un matériau similaire en dessous. Cela amortira le bruit, réduira la condensation dans l'espace de toit et fournira également une isolation thermique.
  5. Quand un toit rouille au point où des trous commencent à apparaître, il est temps de tout remplacer. Si vous avez besoin d'une solution temporaire, essayez de remplir les trous avec du mastic ou de les couvrir avec des morceaux à rivets clipsables; mais faites du remplacement une priorité.
  6. Les changements de température forcent la tôle à se dilater et à se contracter, ce qui entraîne des craquements et des couinements. L'aluminium et le zinc se dilatent deux fois plus que l'acier, ceux-ci ont donc tendance à être les toits les plus bruyants.
  7. La dilatation et la contraction constante des tôles de toit peut desserrer les vis et les clous. Vérifiez régulièrement, et serrez les vis et renfoncez les clous dès que vous en repérez.
  8. Beaucoup de toits de tôle sont installés à un angle faible, de sorte qu'il existe toujours le risque que l'eau de pluie puisse refluer en dessous à cause de la tension de surface. Abaisser le bord des tôles là où elles se déversent dans la gouttière peut réduire le risque de fuites dans votre espace de toit.
  9. Les rondelles de plomb que l'on utilise parfois sous les vis de toiture galvanisées peuvent prendre la forme de coupe avec le temps, ce qui permet à l'eau de s'écouler par en dessous, directement dans le toit. Pour résoudre le problème, appliquez une noisette de produit d'étanchéité sur la face inférieure des rondelles concernées. Sinon, remplacez les rondelles.

Gardez ces neufs éléments à l'esprit quand vous envisagerez d'installer ou de réparer un toit en tôle, et vous serez plus à même de le faire durer.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu