6 conseils pour des travaux de plomberie au sous-sol

La plomberie du sous-sol est à faire — ou à refaire —, mais les travaux vous dépassent ? Ne laissez pas ce projet tomber à l’eau. Appelez votre plombier et suivez ces 6 conseils

6 conseils pour des travaux de plomberie au sous-sol

L’installation d’infrastructures de plomberie dans un sous-sol peut être tout un défi, voire une tâche titanesque ! Mais avec de la patience, de bons conseils et l’aide de votre plombier, vous pourrez réussir ce projet qui vous tient tant à cœur : aménager le sous-sol.

Les trois composantes d’un système de plomberie

Un système de plomberie est généralement subdivisé en trois parties et chacune d’elles est parfaitement maîtrisée par votre plombier :

  1. L’alimentation en eau;
  2. Le drainage des eaux usées;
  3. L’aération.
  • Un plan des raccords de la plomberie du sous-sol est essentiel à la réalisation de vos travaux et permet d’éviter bien des désastres !

1. Planifiez avant tout

  • Planifiez l’aménagement de votre espace en fonction de la présence des conduites d’eau.

2. Composez une liste

Dressez une liste des appareils que vous voulez utiliser au sous-sol et prévoyez le coup en pensant à ceux que vous souhaiteriez éventuellement vous procurer.
Les appareils et les équipements sanitaires que l’on retrouve le plus souvent à cet endroit sont :

  • Le chauffe-eau;
  • La laveuse;
  • La sécheuse;
  • La douche modulaire;
  • La toilette;
  • L’évier;
  • Une baignoire, même si c’est moins courant.

3. Dessinez un croquis

  • Il est toujours préférable de faire un croquis avec votre plombier pour bien aménager tous vos appareils dans l’espace dont vous disposez afin d’avoir la bonne pente d’évacuation des eaux.

4. Placez stratégiquement votre chauffe-eau

Placez votre chauffe-eau le plus près possible des appareils utilisant l’eau chaude, car plus les tuyaux sont longs, plus la chaleur se perd.

  • De même, évitez de placer les tuyaux dans les murs extérieurs, car la perte de chaleur peut y être considérable, surtout en hiver.
  • D’ailleurs, saviez-vous que la température du chauffe-eau ne devrait jamais être inférieure à 60 °C (140 °F) ? Sinon, il y a de grands risques de prolifération de bactéries.

5. Faites installer un robinet mitigeur

Demandez à votre plombier de vous installer un robinet de type mitigeur.

  • Cet appareil permet d’obtenir la température prédéterminée, réduisant du même coup les risques de brûlures.

6. Assurez-vous de la conformité

Si vous installez une douche modulaire, votre plombier veillera à ce que toute la plomberie soit conforme.

  • Pour la tuyauterie de la laveuse, si vous optez pour l’aménagement d’une salle de lavage au sous-sol, l’important est de positionner les robinets d’ouverture à quatre pieds au-dessus du sol.
  •  Cela permet de les ouvrir et de les fermer lors de chaque lavage afin de prolonger la vie des tuyaux d’alimentation de la laveuse et de prévenir les fuites ou les dégâts causés par l’usure.

Les travaux de plomberie à faire au sous-sol doivent impérativement être réalisés selon les règles de l’art, d’autant plus que les systèmes d’évacuation de votre maison sont reliés au réseau d’égouts et d’aqueduc de votre municipalité. Bref, inutile d’insister sur le fait que le plombier est un allié incontournable pour la réalisation de votre projet de rénovation. Dégâts d’eau, moisissures, refoulements : vous ne voudriez surtout pas vous retrouver… en eaux troubles !

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu