Quelques trucs simples pour prédire la météo

Prendre la température en considération est une partie essentielle de tout voyage en plein air, peu importe sa durée. Voici quelques conseils pour savoir reconnaître les changements de température les plus subtils et prédire la météo.

Quelques trucs simples pour prédire la météo

Brève introduction

Tout autour de vous se trouve des signes qui, si vous savez comment les lire, vous donne des indications presque aussi précises que celles que pourraient vous donner un thermomètre ou un baromètre. Savoir reconnaître les signaux donnés par les éléments constitue la base des techniques de survie.

  • Le déplacement du vent se trouve derrière chacun des changements météos visibles au quotidien. Des masses d'air chaud et d'air froid se déplacent d'est en ouest autour de la planète, à une vitesse d'à peu près 1000 kilomètres (620 milles) par jour, propulsés de-ci de-là dans des zones de haute ou de basse pression.
  • L'air souffle dans le sens des aiguilles d'une montre lorsqu'il s'éloigne du centre d'une zone de haute pression et dans le sens contraire lorsqu'il s'approche du centre d'une zone de basse pression, où il s'échappera vers le haut, refroidissant alors qu'il s’élèvera en laissant derrière lui l'humidité qu'il contenait.
  • Ainsi, une diminution de la pression atmosphérique (lorsque le baromètre chute) indique généralement l'arrivée d'une poche d'air humide, de nuages et, quelquefois, de neige ou de pluie, tout particulièrement lorsque la zone de basse pression se trouve devant une masse d'air.

Un art ancien: détecter les signes de changement

Il y a de nombreux signes qui peuvent indiquer l'approche d'une zone de basse pression: la fumée flotte et descend vers le sol; les oiseaux vont avoir tendance à demeurer à leur perchoir; les nuages vont se former bas dans le ciel; l'humidité va monter, ce qui va rendre les cheveux humides et faire en sorte que les objets éloignés vont paraître plus près qu'ils ne le sont en réalité (à cause de l'absence de l'effet de flou provoqué par l'évaporation) et empêcher la formation de la rosée matinale.

  • Ces signes bien réels devinrent évidents aux yeux des peuples primitifs il y a de cela des milliers d'années et ont occupé une place d'importance parmi les avertissements météos favoris de leur folklore.
  • L'expression "ciel rouge la nuit, délice pour les marins, ciel rouge au matin, marins soyez avertis" est de même basée sur une expérience acquise à la dure. Le soleil couchant brille à travers l'air de demain, à 800 ou 1000 kilomètre (500 à 620 milles) à l'ouest; les lois de la réfraction lumineuses sont telles que lorsque l'air et sec et sans nuage, le ciel sera rouge juste après le levé.
  • Les mêmes lois décrètent que lorsque le ciel est rouge avant le levé du soleil, l'air qui est passé à l'est est plus plus clair et plus sec que celui où vous vous trouvez.

Regardez les nuages

Les nuages sont les indicateurs météorologiques les plus sûrs. Il en existe trois types de base: le cirrus (vaporeux), stratus (en couches) et le cumulus (bouffi), et chacun peut présager un type particulier de tempête.

  • Les cumulus blancs bouffis sont formés par des courants ascendants chauds appelés bulles de convection. Ils sont communs par jours clairs et vont généralement en être l'annonciateur, mais ils sont aussi le matériel dans lequel sont taillés les orages.
  • Quand une bulle de convection est intensifiée par un courant d'air ascendant humide provenant d'une zone de basse pression, le résultat est un nuage d'orage (cumulonimbus) tourbillonnant, amenant avec lui des vents violents, du tonnerre, la pluie et des éclairs. L'étape révélatrice dans ce modèle est lorsque les cumulus commencent à former des volutes qui s'élèvent vers le ciel, semblables aux tourelles d'un château.
  • Les cirrus sont faits de cristaux de glace, formés lorsque l'air chaud rencontre tout à coup de l'air plus frais. Souvent ils ne révèlent rien de plus que du vent en haute altitude, mais lorsqu'ils commencent à former une mince couche de glace— provoquant l'apparition d'un halo autour du soleil ou de la lune— il s'agit probablement d'un signe annonciateur de pluie.
  • L'air froid est plus lourd que l'air chaud, donc les masses d'air vont longer le sol en se déplaçant, poussant l'air chaud vers le haut à la façon des copeaux de bois qui s'échappent suite à l'action du burin. Les fronts froids agissent sans avertissements: les vents peuvent changer soudainement, créant souvent une bourrasque. Les cumulus (cumulostratus) peuvent suivre ce front.

Ne laissez pas le mauvais temps ruiner vos activités en plein air. Gardez ces conseils à l'esprit et apprenez à prédire la météo avec précision.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu