Ulcère de la jambe : accélérez la guérison grâce à ces 3 plantes

Un ulcère de la jambe est une affection douloureuse et gênante, souvent difficile à soigner. Voici 3 plantes surprenantes qui permettent toutefois d'accélérer le processus de guérison.

Ulcère de la jambe : accélérez la guérison grâce à ces 3 plantes

1. Le marronnier d'Inde

Agit de l'intérieur

Un essai clinique à petite échelle, portant sur un extrait standardisé de marrons d'Inde, a mis en évidence une amélioration dans le traitement habituel des ulcères de la jambe.

Les chercheurs australiens qui l'ont réalisé ont constaté que les pansements du groupe de patients prenant l'extrait avaient besoin d'être changés moins fréquemment que ceux du groupe prenant le placebo. Le coût du traitement s'en est ainsi trouvé considérablement réduit.

Les effets constatés sont sans doute liés à l'action du marronnier sur la circulation sanguine périphérique, l'insuffisance veineuse étant à l'origine de près de la moitié des cas d'ulcère de la jambe.

Posologie

  • Choisissez un extrait standardisé en escine, correspondant à un apport quotidien de 100 à 200 milligrammes d'escine.
  • Les comprimés sont à prendre au moment des repas.

2. Le gotu kola

Facilite la cicatrisation

Certains composés du gotu kola favorisent la cicatrisation des plaies et des ulcères. On peut l'utiliser en application locale, ou par voie interne. L'usage par voie interne permet aussi de traiter les symptômes de l'insuffisance veineuse.

L'action de la plante dans le traitement des ulcères est comparable à celle du marronnier d'Inde.

Posologie

  • Choisissez un extrait standardisé (comprimés ou gélules) et référez-vous à la notice.
  • Pour une application locale, ajoutez de la teinture de gotu kola à une crème ou à un onguent de base.
  • Appliquez 2 ou 3 fois par jour.

3. Le calendula (souci)

Accélère la guérison des ulcères

Les résultats d'un essai clinique récent, mené auprès d'un petit nombre de patients, indiquent que le calendula pourrait favoriser la guérison des ulcères de la jambe. Lors de cet essai, qui a duré trois semaines, les patients que l'on avait soignés avec un onguent à base de calendula ont vu la taille de leurs ulcères se réduire de plus de 40%, alors que ceux qui avaient été soignés avec une solution physiologique salée ont constaté une réduction de la taille de leurs ulcères de 15% seulement.

Posologie

  • Appliquez l'onguent sur la zone affectée 2 ou 3 fois par jour ou imbibez les pansements de teinture de calendula avant de les appliquer.
  • Vous pouvez également préparer des cataplasmes à base de fleurs de souci fraîches.
  • Désinfectez la plaie avec un antiseptique avant d'appliquer la préparation.

Attention : précautions d'emploi

  • Les ulcères pouvant être la manifestation de problèmes vasculaires non diagnostiqués, consultez un médecin avant d'entreprendre tout traitement d'automédication, y compris par voie locale.
  • L'extrait de marrons d'Inde peut entraîner des effets secondaires : troubles gastro-intestinaux, nausées, maux de tête, démangeaisons, irritations… Il est contre-indiqué en cas d'allergie au latex.
  • Ne préparez pas vos propres remèdes à base de marronnier d'Inde. Ils pourraient être toxiques.
  • En cas de diabète, de problèmes hépatiques ou rénaux, de maladie cœliaque ou d'autres affections des intestins ou en cas de prise d'un antiagrégant plaquettaire ou d'un anticoagulant, l'utilisation d'extrait de marrons d'Inde est soumise à l'avis d'un médecin.
  • La zone de peau qui entoure les ulcères de la jambe est sujette à l'apparition de dermatites et de rougeurs. Il est conseillé de faire un essai 24 heures avant toute application locale. En cas de réaction indésirable, interrompez le traitement et consultez un médecin. En cas d'allergie aux astéracées (pâquerette, chrysanthème, échinacée…), les préparations à base de calendula (souci) doivent être utilisées avec précaution.
  • À l'exception des applications locales de calendula, l'utilisation de ces plantes pendant la grossesse et l'allaitement est soumise à l'avis d'un phytothérapeute.

En somme, le marronnier d'Inde, le gotu kola et le calendula peuvent notamment améliorer le traitement des ulcères de la jambe et accélèrer la guérison. Prenez bien soin de comprendre les précautions au préalable!

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu