Un jardin d'herbes pour cuisiner et se soigner

Même si vous n'avez pas beaucoup de place, vous pouvez toujours cultiver quelques herbes pour aromatiser vos plats. Certaines plantes aromatiques ont aussi des propriétés médicinales et peuvent servir dans la lutte contre les insectes.

Un jardin d'herbes pour cuisiner et se soigner

Herbes médicinales

  • Antiseptique et antifongique, l'aloès (Aloe vera) est utilisé pour soigner coupures et brûlures. Pour s'en servir, il suffit de casser une feuille en deux, ce qui libère le gel.
  • Le souci (Calendula officinalis) soulage blessures, brûlures, piqûres d'insectes, eczéma, gerçures et démangeaisons. Il entre souvent dans la composition des onguents du commerce.
  • Les fleurs séchées de camomille (Chamaemelum nobile) utilisées en infusion calment les nausées.
  • La tanaisie (Chrysanthemum parthenium, syn. Tanacetum parthenium) est préconisée contre les céphalées.
  • L'ail (Allium sativum) est censé réduire le cholestérol, abaisser la tension, prévenir le cancer, soigner les infections et stimuler les défenses de l'organisme.
  • Le gingembre (Zingiber officinale) soulage les problèmes digestifs, le mal des transports et les nausées.
  • La valériane (Valeriana officinalis) est un remède traditionnel contre l'anxiété, le stress et l'insomnie.

Herbes culinaires

Voici quelques herbes pour des cuisines internationales.

  • Française : ciboulette, verveine citronnelle, marjolaine, estragon, thym
  • Grecque: ciboulette, basilic, marjolaine, origan
  • Italienne : ciboulette, ail, origan, persil, romarin, sauge, basilic
  • Mexicaine : piment, ciboulette, coriandre, cresson
  • Thaï : coriandre, gingembre, basilic citron, citronnelle, menthe thaïe, menthe vietnamienne (rau ram).

Faciles à cultiver, le basilic, la ciboulette, l'ail, la menthe, l'origan, le persil, la roquette et le thym conviennent parfaitement au jardinier débutant.

Les plus grandes

  • Livèche : plante vivace atteignant facilement un mètre (trois pieds) de haut, la livèche disparaît en hiver pour réapparaître avec vigueur chaque printemps. Ses jeunes feuilles au goût prononcé de céleri se mangent fraîches et on peut les sécher ou les congeler. Elles servent à parfumer les soupes, les bouillons, les sauces, les légumes et les rôtis. On la sème au jardin en fin d'été ou au début de l'automne ou on la multiplie par division des racines au printemps.
  • Lavande : prisée pour sa floraison décorative et son feuillage odorant, la lavande peut être plantée dans un jardin champêtre. Son huile essentielle est utilisée dans les parfums et les savons et comme antiseptique.
  • Romarin : avec 1,50 mètre (cinq pieds) de haut, cet arbuste est idéal en haie.
Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu