Victime d’une fraude par carte de crédit?

Votre carte de crédit doit être considérée comme de l’argent comptant. Si vous la perdez, si on vous la vole ou dès que vous constatez une transaction que vous n’avez pas autorisée, vous devez le signaler. Plus vite vous agirez, plus vite les mesures pour vous protéger contre la fraude par carte de crédit seront mises en place.

Victime d’une fraude par carte de crédit?

Signaler la fraude en quatre étapes

  1. Communiquez avec l’émetteur de votre carte de crédit. Sur réception de votre appel, votre compte sera bloqué.
  2. Avisez les deux agences d’évaluation du crédit (TransUnion Canada et Equifax Canada) et demandez-leur d’inscrire une alerte à la fraude par carte de crédit dans votre dossier. Réclamez une copie afin de vérifier par vous-même que les dettes qui y sont inscrites sont bien les vôtres.
  3. Informez le service de police de votre localité.
  4. Avisez le Centre anti-fraude du Canada.

Faites vos achats sur Internet en toute sécurité

Lorsque vous faites des achats sur le Web, vous pouvez être victime d’une fraude par carte de crédit. Prenez ces précautions:

  • Utilisez un site sécurisé qui commence par https:// ou qui affiche un cadenas barré dans la ligne d’adresse;
  • Privilégiez les entreprises reconnues;
  • Évitez de faire vos achats sur un ordinateur partagé ou par une connexion WIFI publique;
  • Assurez-vous que votre anti-virus est mis à jour régulièrement.

Méfiez-vous de l’hameçonnage

Parmi les techniques criminelles en vogue qui visent la fraude par carte de crédit, il y a l’hameçonnage (pishing). Désormais, les faussaires utilisent les outils de la technologie moderne pour obtenir vos renseignements personnels et financiers. Par exemple, vous pouvez recevoir un courriel «hameçon» qui semble provenir de votre institution financière. On vous demande de vérifier les renseignements d’une transaction ou on vous met en garde à propos de la sécurité de votre compte bancaire ou encore, vous êtes avisé que votre compte est bloqué et que vous devez le réactiver.

Ne tombez pas dans le piège!

À partir du moment où l’on vous demande de fournir des renseignements personnels ou financiers par courriel ou par messagerie texte, il y a un risque d’hameçonnage. Ne cliquez pas sur le lien incorporé au courriel et n’appelez pas au numéro qui est indiqué. Ce que vous devez faire est simple: communiquez directement avec votre institution financière au numéro que vous aurez trouvé dans l’annuaire téléphonique ou sur un relevé de compte reçu par la poste.

MÉFIEZ-VOUS! Le courriel peut comporter un logo et une allure graphique identiques à ce qui est utilisé par votre institution financière. Rappelez-vous ceci: au Canada, les institutions financières ne communiquent jamais avec vous par courriel pour obtenir vos renseignements personnels ou financiers.

Le contenu mis de l'avant sur ce site se veut un élément d’information ayant pour but de vous informer ou de vous outiller, mais ne devrait jamais servir de substitut à l'avis d'un professionnel. L'utilisation de ce site est sujet à nos conditions d'utilisations et déclaration de confidentialité.
Fermer le menu